Retour
Menu utilisateur
Menu

Mauvaises expériences avec ma PAC air/eau - COP réel

Ce sujet comporte 27 messages et a été affiché 18.513 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
6
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 100 message Belleydoux (1)
Bonjour à tous,

Bien souvent, lors de la construction de sa maison, certains ont installé une chaudière électrique sur plancher hydraulique en vue d'installer une PAC air/eau 9kW lorsque les euros arrivent en assez grand nombre sur le compte bancaire. Et bien je m’apprête à faire l'inverse.
J'ai installé il y a 5 ans 1/2 une pompe à chaleur Airmat CRI70 sur un plancher hydraulique de 100m² dans un chalet à 920m d'altitude. L’étage de 80m² est quant à lui chauffé par 2 radiateurs de 1500W pour les chambres et un de 1000W pour la salle de bain.
J'ai eu quelques soucis lors de la mise en service, mais rien d'affolant. Mais cela a commencé à l’être lorsque la garantie de la machine s'est éteinte. Voici les derniers soucis de cet hiver.
En octobre, l'échangeur extérieur (la "batterie") se couvre d'une gangue de glace, a tel point que l'hélice vient se prendre dedans en faisant un barouf de tous les diables. Le cycle de dégivrage ne se lance plus. On appel l'installateur qui nous annonce en gros 2 semaines avant de pouvoir passer... Il est en fait déborder par les problèmes de fiabilité des machines qu'il a installées...
Heureusement qu'il y a un poêle à bois tout neuf installé cet été. Il nous sauve la mise.
J'ouvre le ventre de la bestiole et trouve une sonde (celle sur le retour) qui déconne au niveau des connexions sur la carte de gestion principale. Ca repart, mais fin janvier c'est l'échangeur qui a une fuite de R410A, entraînant une grosse sur-conso et un effondrement des performance de la PAC. Prix de l'échangeur sur internet : 750 euros. Devis de l'installateur : 2000 €.

Initialement, le prix de cette PAC était de 12000 € installée. Le crédit d’impôt aidant, il m'est resté 7000 € à payer de ma poche pour une machine qui nécessite à nouveau 2000 €. Soit 9000 € pour 5 hivers, ou 1800 € par hiver. Donc non amortie.

Je me suis penché un peu plus sérieusement sur la consommation de cette PAC. Voici ce qu'il en ressort.
Voici mes conso EDF de l'année passée:

HC / HP [kW]
mars avril 1723 / 2463
mai juin 689 / 921
juillet août 360 / 482
septembre octobre 615 / 878
novembre décembre 946 / 1433
janvier février 1699 / 2573

En juillet août, le chauffage est stoppé. Vu que je ne suis pas parti en vacance, cet deux mois représente donc ma conso EDF sans chauffage, mais avec tout le reste (ballon d'eau chaude électrique, lave linge...). Pour la suite de mes calculs, j'ai pris comme conso EDF hors chauffage HC=400W et HP=500W..
Voici donc la conso estimée de ma PAC sur l'année:

HC / HP [kW]
mars avril 1323 / 1963
mai juin 289 / 421
juillet août 0 / 0
septembre octobre 215 / 378
novembre décembre 546 / 933
janvier février 1299 / 2073

Soit en Euros:

HC / HP [€]
mars avril 127.54 / 273.05
mai juin 27.86 / 58.56
juillet août 0 / 0
septembre octobre 20.73 / 52.58
novembre décembre 52.63 / 129.78
janvier février 125.22 / 288.35

Total 353.98€ / 802.32€
Total HC + HP annuel pour 100m² = 1156€.

Prix de revient annuel de mon chauffage avec l'amortissement de la PAC = 1156+1800 = 2956 €.

Auxquels viennent s'ajouter les tracas lié à une machine moyennement fiable, un SAV qui vient voir ce qui se passe 3 semaines après, et un bruit difficilement oubliable (c'est loin d’être silencieux, surtout la nuit...).

J'ai été quelque peu surpris de la conso de cette PAC. J'ai donc regardé d'un peu plus près le COP.
Voici celui sur la brochure, bien mis en avant par le commercial : 3.79.
En cherchant un peu plus auprès de Dakin (fabriquant du groupe extérieur), voici ce que j'ai:

Puissance calorifique
+7°C/+35°C : 7.69kW
-7°C/+35°C : 6.9kW
+7°C/+45°C : 7.5kW
-7°C/+45°C : 5.9kW

Puissance absorbée
+7°C/+35°C : 2.03kW
-7°C/+35°C : 3.08kW
+7°C/+45°C : 1.95kW
-7°C/+45°C : 3.33kW

COP
+7°C/+35°C : 3.79
-7°C/+35°C : 2.24
+7°C/+45°C : 3.85
-7°C/+45°C : 1.77
Mais moi, j'ai tendance à me chauffer plus et donc à griller plus de kW lorsqu'il fait froid dehors, et non pas lorsque le COP de la machine est le meilleur. Et de plus la machine chauffe l'eau à 50°C avant de l'envoyer sur une vanne 3 voies réalisant le mélange pour avoir de l'eau au alentour de 24°C qui sera utilisé dans le plancher chauffant.

Petit détail : les 5.9kW de puissance calorifique annoncé ne sont pas suffisant alors pour chauffer le chalet. Surtout qu'avec mon COP de 1.5 dû au rigueur climatique, je passe à 5kW de puissance calorifique. Heureusement il y a une petite résistance de 3kW intégré au groupe intérieur. Celle-ci se déclenche automatiquement dès que la PAC n'arrive pas à fournir la puissance calorifique demandée, ce qui remonte ma puissance calorifique à 8kW, ce qui est suffisant pour mon cas.
Mais en intégrant cette résistance dans le COP de la PAC, voici ce que cela donne :

Puissance calorifique
-7°C/+35°C : 9.9kW
-7°C/+45°C : 8.9kW

Puissance absorbée
-7°C/+35°C : 6.08kW
-7°C/+45°C : 6.33kW

COP

-7°C/+35°C : 1.63
-7°C/+45°C : 1.4

Par chez moi, j'ai des mois d'hiver à -5°C le jour et -15°C la nuit. Mon COP s'effondre en dessous de ces 1.4, là où j'ai le plus besoin de chauffage. Même si c'est pas mal, ce n'est pas vraiment celui annoncé par le commercial qui calculait un retour sur investissement sur 6 ans...

Et sur tous ces calculs, nous parlons de COP instantané. En tenant compte des cycles de dégivrage, je me demande combien de décennies il faudrait pour rentabiliser une telle machine. Et vous, vous voyez souvent de frigo de 20 ans? Moi non plus!

Avoir un COP inférieur à 1.4 sur une machine qui m'a coûté il y 5ans 1/2 7000€, ce n'est pas intéressant.
Je la bazarde donc (si des fois quelqu'un la veut... ) et j'ai l’intention de la remplacer par une chaudière électrique (COP = 1 de -30°C à 20°C) Gialix 12MA confort+ déclassé en 8kW. Avec un délesteur agissant sur 2 des 4 résistances (ce qui me permettra de rester sur un abonnement EDF de 12kVA) et en jouant sur les heures creuses, je pense qu'elle ne me coûtera guère plus à l'usage.
Une Gialix 12MA peut se négocier à un peu plus de 1700 €. La différence avec le prix d'une PAC me permettra de financer quelques années de kW. Sa simplicité par rapport à une PAC permet un maintenance facile, à moindre coût. Et puis en cas de gros pépin avec, ce n'est "que" 1700€.
Sans compter que je ne serais plus réveillé par le compresseur de la PAC en phase de démarrage.
Messages : Env. 100
De : Belleydoux (1)
Ancienneté : + de 7 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une installation de pompe à chaleur...

Allez dans la section devis pompe à chaleur du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de chauffagistes de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les chauffagistes, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-36-devis_pompes_a_chaleur.php
 
Env. 100 message Belleydoux (1)
Je me demandais si j'étais un cas isolé, ou si les problèmes de fiabilité des pompes à chaleur étaient monnaie courante.
De même, les COP annoncé par les installateurs sont ils toujours aussi farfelus, ou alors c'est moi qui n'ai pas tout compris?
Messages : Env. 100
De : Belleydoux (1)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 80 message Nantes (44)
Les premieres PAC que j'ai vu date d'environ 30 ans et la seule chose que je sais, c'est que pour moi et pour tous les membres de ma famille, je m'abstiendrai d'installer chez eux , quasi toutes les installations soit disantes "ultra économiques " ou "revolutionnaires", sous peine de grosses disputes
si je racontai, tout ce que j'ai vu ou meme entendu directement des commerciaux et autres, on me croirait pas!!!

je dirai juste, faite du traditionnel autant que possible, priviligié l'isolation et à la limite , y adjoindre en appoint une "nouvelle technologie" mais faites bien le calcul de la rentabilité en y incluant surtout , les frais imprevus futurs
Messages : Env. 80
De : Nantes (44)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Bloggeur Env. 1000 message Calvados
Http://herve.silve.pagesperso-orange.fr/deperditions/temp_base.htm => température de base de -17°C !
Or, une PAC air/eau n'est pas très conseillée pour une température de base inférieure à -10°C ...
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 1000
Dept : Calvados
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 1000 message Val D Oise
Bonjour,

Tu es juste dans le cas classique d'un PAC mal dimensionnée.
Le calcul que tu as fait aujourd'hui, il aurait fallu le faire avant d'acquerir cette PAC : Si tu as besoin de 8kw à -15°C, alors il faut acheter une PAC qui fournit 8kw à -15°C sans appoint électrique.
Il est vrai que c'est le boulot des vendeurs de faire ça, mais on sait malheureusement tous ce qu'il en est.
Ce message est composé d'électrons recyclés.
Messages : Env. 1000
Dept : Val D Oise
Ancienneté : + de 11 ans
 
Env. 100 message Belleydoux (1)
J'ai regardé les PAC plus puissantes, mais elles sont surdimensionné pour tout l'intersaison. Et du coup à 0 degrés, elles se retrouvent bien souvent à faire des cycles cours, et le dégivrage ne s'effectue plus.
Et puis même sur une PAC plus puissante, les COP s'effondrent en températures négatives, lorsqu'on a précisément le plus besoin de puissance calorifique.
Messages : Env. 100
De : Belleydoux (1)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Photographe Env. 200 message 95100 - Argenteuil (95)
Bonjour,

J'ai aussi un double plancher hydraulique dans ma maison sur deux niveaux ( fin de construction mai 2012 - Val D'Oise). j'ai installé des radiateurs rayonnants en attendant les pepettes pour acheter une PAC.
Cependant cet hiver ( trés long)j'ai bricolé avec un chauffe-eau de 100L (1200W)un circulateur , une vanne 3 voies , 3 programmateurs de prise electrique + la tyauterie ( le tout d'occasion pour 120 €)un système qui me permet d'avoir un plancher non glacé pendant les températures negatives exterieur et tiéde à 10°.

Mais j'ai acheté le WE dernier une PAC d'occasion servie 2 hivers ( vente suite à extension de la maison) pour 900€ c'est une Daikin ALtherma bi-bloc de 8KW avec une resistance de 3KW.
J ecompte faire l'installation moi-meme et faire venir un frigoristye pour la mise en route.

J'ai longtemps hésité entre une chaudiere electrique (1200 à 1500€) et une PAC à 7000€.entre simplicité et complexité mais pour la rentabilité j'attends de voir la "bete en fonctionnement"
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 200
De : 95100 - Argenteuil (95)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 10 message Bondoufle (91)
Bonsoir, j'ai lu attentivement ton histoire et voici ce que cela m'inspire :
- une pompe à chaleur air / eau pour un chalet en montagne => totalement farfelu. Ton installateur est un clown.

avant d'installer la mienne, j'ai potassé la question et le prestataire retenu a confirmé mon approche
je suis en région parisienne, mon jardin est petit donc je suis obligé de faire du air / eau ; du eau / eau est impossible et aucun puits n'est possible là où je suis.

les questions à te poser sont :
- as tu un puits ? si oui, une PAC eau / eau sera elle largement plus efficace
- es tu longtemps enneigé dans ton jardin ? si oui, des serpentions enterrés ne seront plus utiles au bout d'une dizaine de jours donc pac eau / eau avec serpentins enterrés est moins pire qu'une air / eau mais rendement COP ne restera pas à 3 et s'effondrera au bout de quelques jours

il te faudra alors un poele à bois, du gaz, du fioul mais point de pompe à chaleur.
Mon installation pompe à chaleur : -30% de consommation électrique.
Messages : Env. 10
De : Bondoufle (91)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 100 message Belleydoux (1)
Bonjour,

Mon terrain a 5cm de terre, et en dessous de la roche calcaire. C'est vraiment pas l'idéal pour y mettre des tuyaux ou y faire un puits.

J'ai installé un poêle à bois 6kW l'été dernier. Et j'ai pu finir l'hiver en me chauffant essentiellement avec.
Et puis j'ai reçu la chaudière électrique. Gialix que j'avais commandée. Je l'installe dès début mai, et je pourrai faire une comparaison que je ne manquerai pas de poster ici l'hiver prochain.

Il n'empêche que installer une PAC en montagne était pas judicieux. J'ai un peu le sentiment de mettre fait avoir lors de sa commande.

Je pense qu'elles doivent être réservé pour la plaine, là où il n'y à pas trop souvent de températures négatives.

Il n'empêche que cela reste de sacrés machines à gaz, chères à l'installation, et qui ne seront rentable qu'au bout de 10 ans. Et comme la garantie est de 2 ans... Faudra investir dans des cierges et prier pour ne pas avoir de panne qui sont coûteuses lors de la réparation.
Messages : Env. 100
De : Belleydoux (1)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 10 message Bondoufle (91)
Sol impossible à creuser, chalet en montagne, froid glacial en hiver => c'est sans appel : une pompe à chaleur n'offre aucun intérêt pour ton chalet.

3ème année avec ma PAC. L'installation de la pompe à chaleur + 7 radiateurs + ventilo convecteur + pose + thermostats et quelques bricoles : 20 000 euros ttc dont une partie a été prise en charge par ma société logée au 2ème étage

au prix du kw/h d'il y a 3 ans il me faudra 25 ans pour amortir la partie payée de ma poche soit du 4% / an si aucune panne ne survient. Depuis l'électricité a augmenté de + 10% et ils annoncent +30% dans les 5 ans. La durée d'amortissement diminue à chaque augmentation. à vue de nez, je dirais que ce sera amortit en 18 ans voire moins. J'ignore si la PAC va durer ce temps là sans panne, c'est clair ! Elle est beaucoup moins sollicitée en plaine. Une amie a gardé sa PAC (elle habite le 92) 23 ans sans panne !! Je peux toujours espérer et voir venir.
Mon installation pompe à chaleur : -30% de consommation électrique.
Messages : Env. 10
De : Bondoufle (91)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Haute Garonne
Bonjour,
Une chose que je ne comprends pas dans ton calcul (mise à part qu'une PAC pour un chalet, c'est évidement une **** - La 2ème *** est de mettre des radiateurs à l'étage, et pas un PC également - ça fait chuter le COP réel de la PAC.)
A l'étage, tu parles de radiateurs. C'est bien des radiateurs à eau couplés à ta PAC ? Pas des convecteurs?
Donc tu chauffes 180 m², et pas 100 m² avec ta PAC.

Le fait que tu parles de 100m² et non 180 m'a mis le doute.
Et des convecteurs seraient incohérents avec tout le reste de tes calculs.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Belleydoux (1)
zadene a écrit:Bonjour,
Une chose que je ne comprends pas dans ton calcul (mise à part qu'une PAC pour un chalet, c'est évidement une **** - La 2ème *** est de mettre des radiateurs à l'étage, et pas un PC également - ça fait chuter le COP réel de la PAC.)
A l'étage, tu parles de radiateurs. C'est bien des radiateurs à eau couplés à ta PAC ? Pas des convecteurs?
Donc tu chauffes 180 m², et pas 100 m² avec ta PAC.

Le fait que tu parles de 100m² et non 180 m'a mis le doute.
Et des convecteurs seraient incohérents avec tout le reste de tes calculs.


En fait l'étage étant beaucoup moins utilisé, j'y ai mis des radiateurs électriques. Mon chalet ayant un plancher en bois à l'étage, je ne voulais pas y mettre de PC.
Ce choix n'influe pas sur le COP de la PAC, mais juste sur la consommation en kWh de la maison.

Les calculs que j'ai fait étaient sur le COP de la PAC, et non pas sur sa conso. Qu'elle balance son eau chaude sûr 100 m2 ou sur 180, mon calcul reste le même. Je mettais juste en avant l'incompatibilité de la PAC vis à vis d'une température extérieure trop négative

Une PAC n'est pas forcément un mauvais choix techniquement pour un chalet (en plaine), mais c'est une erreur dans installer une dans une maison à 920m d'altitude.
Messages : Env. 100
De : Belleydoux (1)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 10 message Bondoufle (91)
Une pompe à chaleur est viable en altitude et température glaciale qu'à condition d'avoir une eau / eau raccordé à un puit, une source etc. bref , de l'eau courante ou en grand volume ou puiser de la calorie. Un serpentin sera saturé au bout de 10 jours d'enneigement voire moins
Mon installation pompe à chaleur : -30% de consommation électrique.
Messages : Env. 10
De : Bondoufle (91)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Haute Garonne
Laylutin a écrit:

En fait l'étage étant beaucoup moins utilisé, j'y ai mis des radiateurs électriques. Mon chalet ayant un plancher en bois à l'étage, je ne voulais pas y mettre de PC.
Ce choix n'influe pas sur le COP de la PAC, mais juste sur la consommation en kWh de la maison.

Les calculs que j'ai fait étaient sur le COP de la PAC, et non pas sur sa conso. Qu'elle balance son eau chaude sûr 100 m2 ou sur 180, mon calcul reste le même. Je mettais juste en avant l'incompatibilité de la PAC vis à vis d'une température extérieure trop négative


Dans ce cas, ton calcul me semble faux :
D'une part, tu as imputé toutes tes consos de chauffage (après déduction de la base "autres usages") à ta PAC. Or une partie est sur les convecteurs.
D’autre part, pourquoi tu pars à 50°C pour après redescendre ton régime d'eau sur une vanne 3 voies pour ton PC ? Sors de la PAC à une température plus basse, ton COP n'en sera que meilleur.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Belleydoux (1)
bolz a écrit:
jump in jack a écrit:Une pompe à chaleur est viable en altitude et température glaciale qu'à condition d'avoir une eau / eau raccordé à un puit, une source etc. bref , de l'eau courante ou en grand volume ou puiser de la calorie. Un serpentin sera saturé au bout de 10 jours d'enneigement voire moins



Tu oublies la pac géothermie sol/eau forage vertical.


La PAC eau/eau raccordée à un puits comme la décrivait bolz, c'est bien de la géothermie.
Messages : Env. 100
De : Belleydoux (1)
Ancienneté : + de 7 ans
En cache depuis le jeudi 19 novembre 2020 à 19h36
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis pompe à chaleurArtisan
Devis pompe à chaleur
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Guide pompe à chaleur
Guide pompe à chaleur
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos aérothermie
Photos aérothermie
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Quel chauffage choisir ?
Quel chauffage choisir ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

6
abonnés
surveillent ce sujet
Voir