Retour
Menu utilisateur
Menu

Coût et contenu étude de sol G2AVP en région parisienne

Ce sujet comporte 16 messages et a été affiché 3.071 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 50 message Seine Saint Denis
Bonjour à tous et que cette nouvelle année soit douce et paisible pour vos projets de construction (rêvons !)
et avant tout bonne santé

En parcourant un grand nombre des posts qui traitent le sujet de l'Etude de sol je souhaiterais partager avec vous ma surprise quant à la grande élasticité des devis que j'ai reçus (allez une bonne douzaine et j'en attends encore). Dans mon cas je considère cette prestation comme importante pour la définition des fondations, je ne choisirai pas le low cost mais le mieux disant même si m'attends évidemment à des prescriptions prudentes voire trop avec micro pieux en reco.
Précisons que mon terrain en zone urbaine dense est en risque moyen argile et faible gypse et qu'il se compose :
- les Remblais anthropiques,
- les Colluvions, ou dépôts de pente issus des terrains supérieurs et notamment des Argiles Vertes de Romainville réputées très sensibles au « retrait – gonflement »,
- les Marnes Supragypseuses,
- les Masses et Marnes du Gypse, potentiellement exploitées

Les carrières de Paris m'ont remonté un risque de dissolution ludienne et le PPRMT m'impose une G3 puis G4 (la G3 pour le Cst)
Je dois prendre en compte dans mon projet une mitoyenneté avec des risques à déterminer sur les fondations mitoyennes

Voici une petite synthèse des devis reçus (des BET nationaux et des petits) ; attention les prix que j'ai vont vous piquer les yeux car je n'ai pas vu ces chiffres dans les autres posts (il est vrai nombreux en province).
A noter pas de difficulté d'accès au site car démolition réalisée entre temps (sinon les côut s'envolaient jusqu'à 10K !)

Devis F : 5 424 E TTC
- 2 sondages pressiométriques en diamètre Ø 64 mm de 10 m de profondeur avec 7 essais par sondage,
- Equipement d’un des sondages en piézomètre avec protection de tête,
- 2 fouilles manuelles de reconnaissance de fondations jusqu’à 1.3 m de profondeur maximum, réalisées à partir du sous-sol existant, au niveau de chaque partie du mitoyen,
- 2 sondages horizontaux au carottier de type PIXIE, de reconnaissance des murs mitoyen.

Devis E : 4 320 E TTC
- 2 sondages pressiométriques en diamètre Ø 64 mm de 10 m de profondeur avec 7 essais par sondage,
- Equipement d’un des sondages en piézomètre avec protection de tête,
- 2 fouilles manuelles de reconnaissance de fondations jusqu’à 1.3 m de profondeur
maximum, réalisées à partir du sous-sol existant, au niveau de chaque partie du mitoyen,
- 2 sondages horizontaux au carottier de type PIXIE, de reconnaissance des murs mitoyen.

Devis SP : 2 592 E TTC
un sondage de reconnaissance des sols (pressiométriques) descendu à 12 mètres pour étudier la nature des sols, - réalisation d’un total de 8 essais pressiométriques afin d’étudier la compétence mécanique des sols,
- Le prolongement en destructif du sondage précédent jusque vers 40m de profondeur avec enregistrement des paramètres de foration afin d’étudier le phénomène de dissolution du gypse,
- La mise en place d’un piézomètre descendu à 5m de profondeur/TN afin de suivre le niveau d’eau.
- Rédaction d’un rapport géotechnique de type G1 + G2 – Phase Avant-Projet (selon la norme NF P 94-500), contenant les principaux points suivant pour l’adaptation au sol du projet


Devis G : 4128 E TTC

http://www.upload-image.fr/4a
http://www.upload-image.fr/4e

Devis S : 2 820 E TTC
http://www.upload-image.fr/4U

Pas facile de faire le bon choix et encore j'ai supprimé les devis à plus de 5K car j'en ai recus bcp et les devis qui ne faisait qu'un sondage pressiométrique à faible profondeur ou à 20 m.

ex ci-dessous d'un devis non retenu à 10 116 E TTC :

  • 2 sondages pressiométriques profonds de 20 m. Ces sondages seront poursuivis en destructif jusqu’à 50 m de profondeur afin de repérer des dissolutions de gypse. Ils serviront également à établir la succession lithologique ainsi qu’à mesurer par des essais pressiométriques les caractéristiques mécaniques de chaque couche traversée. Les mesures seront enregistrées sur supports thermique et numérique avec un enregistreur de type JEAN LUTZ. ü 38 essais pressiométriques conforme à la norme AF 94-110.1 à raison d’un essai par mètre linéaire pour mesurer les compétences des horizons traversés. ü 1 Sondage semi-destructif à la tarière à 5 m afin de prélever des échantillons.
  • 1 piézomètre sera posé au droit du sondage à la tarière.
  • 1 Fouille de reconnaissance des fondations du mur mitoyen avec prise d’un échantillon représentatif du sol pour analyse de laboratoire
  • 6 échantillons seront analysés au laboratoire pour identification et pour de sensibilité des sols suivant :
- la teneur en eau naturelle,

- les limites d’Atterberg pour leur sensibilité à l’eau et leur limite de retrait ou la Valeur au bleu des sols (Vbs) analyse granulométrique par tamisage des sols


Ma question est donc de savoir quel serait le meilleur choix en terme de profondeur, nombre de sondages et tests (dans mon cas pressiométrique pas pénénomètriques,certains prévoient un sondage au piezomètre d'autres pas, certains une G5 pour prolonger des sondages à 25 m de profondeur et vérifier la présence ou non de phénomène de dissolution de gypse même si risque faible d'après PPRMT.
Ai-je intérêt à faire une G5 d'emblée à faire analyser les argiles pour savoir comment elles gonflent etc ? Je n'ai pas de test Porchet ou autres ?

Peut-on faire confiance à des petits BET qui n'affichent pas les labels comme OPQI BI ou ISO ou à des BET de toutes tailles qui ne mentionnent même pas la norme de la prestation ( NF P 94-500 (Missions Géotechniques Types – Révision Novembre 2013) ou leur garantie ou qui vous envoient un devis de 2p quand les autres font une dizaine de pages.

Vous avez compris c'est difficile quant on est non sachant de l'étude géotechnique. Merci beaucoup de vos conseils avisés.
0
Messages : Env. 50
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 6 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour la réalisation de fondations...

Allez dans la section devis fondations du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de maçons de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maçons, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-118-devis_fondations.php
 
Membre utile Env. 3000 message Niort (79)
Bonjour,
Les services de l'état en Seine Saint-Denis ont mis en place une carte concernant le PPRMT avec les degrés d'aléas...
http://www.seine-saint-denis.gouv.fr/Politiques-publiques/En[...]s-mouvements-de-terrain


Vous pouvez éliminer le F. Il est identique en matière d'investigation par rapport au E et plus économique.


Le G ..Le positif est qu'il effectue des reconnaissances jusqu'à environ 15 mètres et une série d'essais mais on sait pas combien... ..Mais pas d'essai en labo sur la VBS(valeur de bleu au sol---->qui exprime la quantité et l'activité de l'argile) et limites d'Atterberg (qui permet de calcul le degré d'élasticité et de plasticité de l'argile)...Donc on peut éliminer...:

Le SP pas mal.Il me plait bien. Il tient la route tant .. mais pas d'essais en labo..


Le S est pas mal sur la profondeur et le nombre d’essai mais toujours pas d'essai en labo..Biggrin(rigolo) dans la mesure ou il mentionne la présence d'un géotechnicien pour le suivi et le contrôle. Quelques soient les essais, le géotechnicien sera toujours présent..


Le devis non retenu serait en revanche le plus adapté techniquement à votre projet...malgré son prix....
Modeler le terrain au cm tout en préservant la nature
0
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 3000
De : Niort (79)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 50 message Seine Saint Denis
Bojour merci de votre premier retour : donc j'ai besoin d'analyser la réaction de l'argile c'est bien ce que je pensais en lisant les posts sur les terrains argileux. Je demande à l'ajouter car la zone peut être sujette à des mvts de terrain dus aux phénomènes de retraits gonflements de l'argile

Désolée erreur de copie pour le E à 4 320 E TTC le descriptif est le suivant :
2 sondages pressiométriques descendus jusqu'à 7 m de profondeur/TN, avec
enregistrement graphique et numérique des paramètres de forages (Va, Po, Pi, Cr
et retenue hydraulique) avec des essais tous les mètres linéaires jusqu’à
6 m/TN (soit 6 essais par forage),
- 1 reconnaissance des fondations du mur mitoyen
0
Messages : Env. 50
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 50 message Seine Saint Denis
Suite discussion avec un des géotechniciens shortlistés disons le S je n'ai pas besoin de sondage piezométrique car pas de nappe phréatique ni analyse de l'argile en labo car aléa moyen et non fort. Cela vous semble correct ? merci
0
Messages : Env. 50
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 3000 message Niort (79)
Bonjour,
Si vous avez des argiles vertes de Romainville réputés très sensible au retrait gonflement, je partirai sur des essais en labo mais je peux me tromper....

Il y a des géotechniciens sur le forum, peut être ne vont ils pas tarder à vous répondre......
Modeler le terrain au cm tout en préservant la nature
0
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 3000
De : Niort (79)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Rennes (35)
Bonjour,

Normalement l'IGC fournit une profondeur de recherche des poches de dissolution du gypse? cette profondeur fixe la profondeur d'arret des forages destructifs avec enregistrement des paramètres.

Ensuite, Les argiles vertes de romainville sont bien cartées, donc si vous êtes en zone moyen, le labo sert bien à voir quel si vous êtes concerné.

Les reco de fondations des mitoyens devraient être impératives, sinon ça laisse une incertitude enorme sur la phase execution du chantier (quoiqu'il doit y avoir une G33)

Sans avoir les precos de l'igc, difficile de dite ce qu'il faut faire... Et ça peut être le devis non retenu, car il est vraiment fait pour étudier le risque lié au PPRMT...
Géotechnicien
0
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Rennes (35)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 50 message Seine Saint Denis
J'ai bien reçu une fiche IGC sur les carrières avec seulement la mention de risque de dissolution ludienne et PPRMT coché qui est ma source principale. D'après le doc http://www.argiles.fr/Files/AleaRG93-actu.pdf mon périmètre est en colluvions polygéniques et tjs en risque moyen pour le RG argiles.
D'après un devis, Les documents géologiques et notamment les données du BRGM font état des formations suivantes (sous réserve de forage) : voir http://www.upload-image.fr/4z
Colluvions dans lesquelles on trouve des marnes supragypseuses dans cette zone d'après le BRGM çad marnes blanches ou marnes bleues mais pas d'argiles vertes normalement.
Je vais demander en option une identification GTR
Et bien sûr le mitoyen sera compliqué à gérer car peu ou pas de fondations....
Sinon j'ai de nmbx docs et notamment le PPRMT et je sais que je dois faire faire une G3 et moi-même une G4 car construction R+2 type maison de ville. donc quand même des prescriptions élevées sans connaître le rapport du BE.
0
Messages : Env. 50
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 50 message Seine Saint Denis
Je viens de recevoir un nouveau devis avec G2AVP et G5 (pourtant risque moyen pour le gypse) mais toujours encore aucun essai de labo et au prix exhorbitant de 13 242 E TTC !
J'ai quand même une bonne douzaine de devis de la part des acteurs connus (nationaux) et membres de l'USG et de plus petits et 2 seulement avait prévu des essais de laboratoire et leurs devis étaient très élevés. J'ai fait révisé les profondeurs de sondage et retiré des sondages non indispensables d'un de ces devis avec essai et on est quand même à 5.8 K. Je veux bien investir dans une EdS mais pas payer un prix que je considère trop élevé. Personne dans ce forum ne mentionne ces coûts. Je m'y prends vraiment mal ou quoi ?
0
Messages : Env. 50
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Rennes (35)
Le problème de dissolution des gypses est compliqué, comme pour les argiles. Losrqu'on sait qu'il y a un risque "certain", on indique un aléa fort. Un aléa moyen indique qu'on suppose qu'il y a autant de chance d'avoir un soucis que non (d'où le moyen , qui renvoie à un risque médian pour être plus exact, pas à un moyen genre bof bof...)

La profondeur de forage pour l'aléa gypse est directement liée à la géologie "supposée connue" de votre projet. Je peux vous indiquer des zones en idf où on ne construit même pas (même au prix du foncier actuel) car trop cher à traiter. L'aléa argiles est beaucoup plus facile à traiter (et plus facile à identifier clairement).

Si vous demandez des prix d'etude de sol sans avoir le contexte géologique/geotechnique, ça ne veut pas dire grand chose... C'est comme si vous demandiez combien coute deux jours d'hopital, ben ça dépend de la pathologie traitée...

Ensuite, pour l'usg, au risque de me devoir passer sous des fourches caudines de mes confrères, je ne trouve pas que ça soit la garantie de grand chose...

Par contre et enfin (désolé, j'ai fait long), je suis surpris de la G4, c'est l'IGC qui la demande? De manière impérative?
Géotechnicien
0
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Rennes (35)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 50 message Seine Saint Denis
Oui le PPRMT me prescrit une G3 pour un nouvelle construction => R+1 et mon projet est R+2 sur une emprise de 40 m2 au sol.
4.2.1.2 Pour toutes les autres constructions, à l'exception des annexes d'habitation non
accolées, des extensions de moins de 20 m² et des bâtiments à usage agricole
 La réalisation d'une série d'études géotechniques sur l'ensemble de la parcelle ou sur la
surface au sol du projet augmentée de 5 mètres à sa périphérie, dont l'objectif est de définir
les dispositions constructives et environnementales nécessaires pour assurer la stabilité
des bâtiments face au risque de tassement différentiel et couvrant les missions
géotechniques de type G 12 (étude géotechnique d'avant-projet), G2 (étude géotechnique
de projet) et G3 (étude et suivi géotechnique d'exécution) au sens de la norme
géotechnique NF P 94-500 dont les objectifs sont :
- la détection des vides résiduels sur l’ensemble de la parcelle ou sur la surface au sol
du projet augmentée de 5 mètres à sa périphérie ;
- la détermination du mode de fondation adapté aux caractéristiques mécaniques des
terrains mobilisés par le projet face aux risques d'affaissement et d'effondrement liés
à la présence d'anciennes carrières ou à la dissolution du gypse ainsi qu'au risque de
retrait-gonflement des sols argileux ;
- la définition, le cas échéant, des dispositions constructives visant à stabiliser le
sous-sol ;
- la définition, le cas échéant, des dispositions constructives nécessaires pour assurer
la stabilité des constructions exposées au risque de tassement ou de soulèvement
différentiel des sols argileux

Je partage votre analyse générale mais du coup avec ce type de sol et tant que l'on a pas fait de forage on ne sait pas s'il faut chercher du côté du gypse ou des marnes ou les 2. D'où l'intérêt de demander des options et de donner son accord le jour de l'intervention pour faire tel ou tel prélèvement. Je ne sais pas quoi penser entre les devis qui semblent ignorer les aléas et ceux qui les surestiment (13 K pour forer à 45 m de profondeur quand même) l'autre risque étant de devoir faire revenir le géotechnicien si on n'a pas anticipé qu'il faut pousser plus loin l'investigation.
Merci de vos conseils
Voulez vous en mp l'adresse du site svp ?
0
Messages : Env. 50
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 50 message Seine Saint Denis
Bonjour,

le BE du devis à 13 K me dit avoir besoin de forer jusqu'à 45 m car c'est la profondeur présumée du toit de la formation du Calcaire grossier que l’on se doit d’atteindre afin de traverser la totalité des formations pouvant renfermer du gypse.
Un autre BE m'indique que la coupe géologique devrait s'établir ainsi :

TN (70/71.00) NGF
• Remblais de 0.00 rn à 1/2.00 rn
• Eboulis de 1/2.00 rn à 8.00 rn
• Marnes et Masses du Gypse de 8.00 rn à 18.00 rn
• Marna Calcaire de St Ouen au delà

Selon carte des carrières, le tréfond ne serait à priori pas impacté par les exploitations souterraines de Gypse

Ai-je raison de croire que le 1er surestime le risque gypse et que le 2nd est peut-être plus réaliste et me propose 2 forages destructifs de 20.00 rn de profondeur, avec enregistrement des paramètres de forage, avec essais pressiométriques tous les 1.50 rn jusqu'à- 12.00 rn sur 1 seul forage mais aucun essai de laboratoire

Me recommandez-vous un forage à 20m ou 15 m suffit pour le 2è sondage pressio ?
18 des 20 devis reçus à ce jour ne prévoient aucun essai de laboratoire et 3 me proposent un sondage plus profond pour recherche de poche de gypse.
Je ne sais quoi penser. Merci de vos conseils
0
Messages : Env. 50
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Rennes (35)
Bonjour,

Si le BE qui vous dit 20 m a fait des sondages à proximité, c'est lui qui est dans le bon. Si c'est 45 m, c'est l'autre!
Après, je ne connais pas suffisamment la geologie du 93 pour départager les deux (quand j'ai fait des trucs en RP, 35 m, c'était la profondeur des pieux ).

Pour l'aspect G3/G4, clarifiez dès la consultation, il est important d'avoir le même géotechnicien pour l'étude du projet et son suivi (et quand je dis important, c'est un euphémisme).
Géotechnicien
0
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Rennes (35)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 20 message Essonne
Bonsoir je viens vers vous nous allons faire construire dans le 91 Essonne aménagement déconseillé de faire une g2avp mon constructeur ma.dit pass la peine de dépenser votre argent on connait le terrain et on a pas l'habitude de faire des maison qui s'écroule...
Je suis en sol argileux alea moyen et je ne sais pas vers qui me.tourner nous avons déposé le.PC de construire le 20/12
Merci
1
Messages : Env. 20
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 2 mois
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Bonjour,
Ben assurez-vous que dans le CCMI il soit bien noté que le constructeur DOIT suivre les préconisations de l'étude de sol.
Puis vous faites à vos frais une étude G2AVP et vous la lui donnez.

Il y a plein de cabinets géotechniques pour faire des G2AVP, faites des devis.
C'est un gros pari pour vous de construire sans étude de sol (vous c'est pour la durée de vie de la maison, le constructeur ce n'est que pour 10 ans, après ce n'est plus son problème).
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
0
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 20 message Essonne
Je vais bien relire tout le ccmi car oui eux pour 10ans nous toute une vie et je ne veux pas regretter quitte à payer et être tranquille je vais chercher et faire des devis a quel moment doit il intervenir et est ce que je fais l'étude sans en parler à mon constructeur et si cest prix en compte je lui donne la.facturz et si ce n'est pas le cas il prendra en charge le surplus par rapport au fondations quil avait prévu
0
Messages : Env. 20
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 2 mois
En cache depuis le vendredi 10 janvier 2020 à 21h54
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
1
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis fondationsArtisan
Devis fondations
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur les fondations
Tout savoir sur les fondations
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos fondations - VS
Photos fondations - VS
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Temps de séchage du béton
Temps de séchage du béton
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir