Retour
Menu utilisateur
Menu

Puissance minimum d'une pompe à chaleur

Ce sujet comporte 44 messages et a été affiché 479 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
8
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 20 message Finistere
Bonjour
Venant de réaliser une installation photovoltaique de 3 kWc en auto-consommation totale, je souhaite alimenter une pompe à chaleur air-eau de petite puissance pour alimenter un plancher chauffant basse température. Dans le but d'optimiser au maximum la puissance disponible, assez faible les jours de ciel gris lumineux l'idéal serait de la faire fonctionner à puissance réduite à peu près de 10h à 16h soit environ 6 heures par jour.
Les pompes à chaleur les plus petites que l'on trouve sont des modèles 4,5 à 5kW pour une puissance électrique nominale 0,9 à 1 kW à 7°C et eau à 35° . 
D'après les documentations , ces pompes peuvent réguler à priori à des puissances inférieures à ces valeurs, je ne les trouve nulle part.


Questions: 
1- Existe t-il des pompes à chaleur de plus petite puissance?
2- Jusqu'à quelle puissance électrique minimum une pompe à chaleur de 4,5- 5 kW peut elle descendre.
3- Une pompe à chaleur est-elle prévue pour fonctionner longtemps à petite puissance?
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une installation de pompe à chaleur...

Allez dans la section devis pompe à chaleur du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de chauffagistes de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les chauffagistes, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-36-devis_pompes_a_chaleur.php
 
Env. 60000 message
1) des pac air/ air dés 1,5kw
2) 2 à 3 A donc moins de 1 kw
3) Petite puissance = petit débit. Il suffit d'imposer la petite vitesse à l'unité intérieure
Messages : Env. 60000

 
Membre super utile Env. 5000 message Langeais (37)
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Langeais (37)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 20 message Finistere
Merci de votre réponse
1- j'ai indiqué que je cherche une PAC air-eau et non air-air. le but est de stocker dans la dalle le jour l'énergie gratuite du soleil + celle de l'air extérieur (COP meilleur le jour que la nuit). L'inertie de la dalle permet de ne pas trop perdre de température jusqu'au lendemain matin avec la PAC à l'arrêt. l'objectif est de fonctionner à l'énergie solaire même les jours peu ensoleillés. Une PAC Dakin Althema par exemple donne (d'après la doc) à 35° une puissance calorifique 4,4 KW pour une puissance absorbée de 880 W. Si on diminue la température de l'eau disons à 30° , est-ce que la pompe régule par tout ou rien ou est-ce que la puissance peut descendre en dessous de cette valeur? Si oui, a-t'on une idée de cette puissance minimum?

Je n'ai pas d'à priori sur telle ou telle marque, si vous avez des valeurs, je suis preneur.
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
Tous les fabricants de pac inverter donnent l'intervalle de variation de la puissance (généralement, la puissance mini est environ de 20-25% de la puissance maxi, soit pour ta pac 1 kW environ); il suffit de lire la notice.

PS Je te conseille plutôt Mitsubishi que Daikin; plus fiable et moins de pbs de SAV.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Finistere
J'en déduit que la puissance électrique consommée pour 1kW de puissance calorifique restituée serait de l'ordre de 250 W si la puissance du compresseur varie de façon proportionnelle?
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
C'est à vérifier; les courbes de variation des puissances ne sont pas strictement linéaires, donc la proportionnalité n'est pas parfaitement respectée, mais en gros, c'est ça.
La fiche technique de la pac doit te donner quelques indications, ou mieux des courbes...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Finistere
Je n'ai jamais utilisé de PAC mais, s'il y a un mode de fonctionnement ou de régulation qui peu correspondre à une puissance (électrique) à peu près constante choisie entre 250 à 300 W et la puissance nominale, ça correspondrait à mon besoin.
J'envisage une PAC monobloc. Si vous avez des avis sur les modèles suivants ou de meilleurs choix

Hitachi Yutaki M: RASM-2VRE
Mitsubishi PUHZ-W50VHA
Panasonic Aquera WH-MDC05H3E5
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre utile Env. 900 message Jura
Bonjour,
Ton système de chauffage devrait être dimensionné par rapport à ton besoin, à ton étude thermique,
Même si je comprends l'idée, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de le choisir en fonction de tes panneaux solaires.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 900
Dept : Jura
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 20 message Finistere
La maison est chauffée depuis bientôt 40 ans uniquement par les apports solaires directs (orientation sud) et un poele à bois central (3 stères/ans). L'objectif est donc d'utiliser le minimum de bois en appoint et d' optimiser les calories gratuites issues de ressources 100% renouvelables.
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Langeais (37)
Amzer29 a écrit:Merci de votre réponse
1- j'ai indiqué que je cherche une PAC air-eau et non air-air. le but est de stocker dans la dalle le jour l'énergie gratuite du soleil + celle de l'air extérieur (COP meilleur le jour que la nuit). L'inertie de la dalle permet de ne pas trop perdre de température jusqu'au lendemain matin avec la PAC à l'arrêt. l'objectif est de fonctionner à l'énergie solaire même les jours peu ensoleillés. Une PAC Dakin Althema par exemple donne (d'après la doc) à 35° une puissance calorifique  4,4 KW pour une puissance absorbée de 880 W. Si on diminue la température de l'eau disons à 30° , est-ce que la pompe régule par tout ou rien ou est-ce que la puissance peut descendre en dessous de cette valeur? Si oui, a-t'on une idée de cette puissance minimum?

Je n'ai pas d'à priori sur telle ou telle marque, si vous avez des valeurs, je suis preneur.

Bonjour,
Il sera difficile de stocker suffisamment d'énergie pour une nuit d'hiver, dans une dalle. Il faut que toute la maison ait une forte inertie avec une ITE ; il est préférable, en plus, d'avoir un BT de 200L minimum. Le PC travaillant à basse T°, il ne pourra emmagasiner beaucoup de chaleur, son delta étant de 3 à 10°C maxi. Il n'y a que l'eau qui ,puisse faire un stockage suffisamment important, sa capacité calorifique étant 4.75 fois plus grande que celle du béton(4180/880 en J/kg/°K). Il faut faire attention à ne pas dépasser une certaine T° dans la dalle pour que sa T° superficielle(T° du sol) ne dépasse pas 28°C.
Plutôt que de chercher à stocker la chaleur, il vaut mieux que vous chauffiez le BT (en plus de la PAC) avec le soleil (panneaux PV, ou panneaux solaires thermiques).
Il vous faudrait stocker 690 L d'eau à 35°C(pour le PC avec un retour d'eau à 20°C) pour compenser les déperditions thermiques de 1 kw de l'habitation pendant 12h, avec un débit de 172 L/h.
Le stockage de chaleur dans l'eau n'est intéressante que si sa T° est au moins de 60°C , et là vous demandez ça au moment de l'année où c'est le plus difficile de chauffer l'eau.
Installez un BT du volume maximum que vous pouvez. Vous pouvez aussi mettre un thermoplongeur dans le BT alimenté par un ou plusieurs panneaux PV, en directe, sans stockage dans des batteries qui nécessite une régulation, le thermoplongeur étant choisi en fonction de l'intensité maxi des PV.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Langeais (37)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 60 message Bas Rhin
Bonjour vous cherchez une pac en fonction de vos panneau solaire il faudrais chercher en fonction de vos besoin pour la maison
C comme avoir une carrosserie Ferrari et mettre un moteur 2cvBiggrin
Messages : Env. 60
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 20 message Finistere
Il sera difficile de stocker suffisamment d'énergie pour une nuit d'hiver, dans une dalle. Il faut que toute la maison ait une forte inertie avec une ITE ; il est préférable, en plus, d'avoir un BT de 200L minimum. Le PC travaillant à basse T°, il ne pourra emmagasiner beaucoup de chaleur, son delta étant de 3 à 10°C maxi. Il n'y a que l'eau qui ,puisse faire un stockage suffisamment important, sa capacité calorifique étant 4.75 fois plus grande que celle du béton(4180/880 en J/kg/°K)


J'ai fait des tests de chauffage en vraie grandeur sur ce plancher chauffant avec une chaudière à gaz, eau à 30 à 32°(COP >5 avec une PAC), température extérieure environ 5 à 7° (pratiquement jamais de grands froids chez nous en Bretagne)  la température de la dalle est 24 à 25 ° vers 16h. on coupe la chaudière, le lendemain à 10h on redescend à 21-22 pour une température intérieure supérieure à 19°. Quantité de gaz consommé 8 à 10 kWh par jour pour le maintien en température. Je trouve ce test satisfaisant du point de vue thermique et du point de vue confort de vie.
 La dalle d'environ 80m2, d'une épaisseur estimée à 7 cm soit un volume de 5,6 m3 a d'après vos chiffres une capacité thermique équivalente à 1,2 m3 d'eau. Je ne vois pas l'intérêt d'aller en plus stocker de la chaleur dans une réserve d'eau de 200l à haute température où le COP de la PAC est mauvais.

installez un BT du volume maximum que vous pouvez. Vous pouvez aussi mettre un thermoplongeur dans le BT alimenté par un ou plusieurs panneaux PV, , le thermoplongeur étant choisi en fonction de l'intensité maxi des PV.

J'ai indiqué plus haut que le but est de d'optimiser les apports photovoltaïques les jours de faible ensoleillement (3kWc peuvent donner de l'ordre de 300W par temps gris pas trop bouché, même pluvieux. 300 W avec un COP de 5 pendant 6 heures ça fait 9 kWh. Dans ce cas , contrat rempli. Reste à savoir si une PAC peut réguler à une puissance pouvant descendre à 300 W (électrique). Et là malgré toutes vos suggestions personne n'a encore pu renseigner ma question principale (la seule finalement) qui est le titre du sujet: Puissance mimi d'une pompe à chaleur. j'ai beau fouiller les docs sur internet, on ne parle que de puissance nominale.

Chauffer un ballon tampon avec un thermoplongeur (résistance électrique) ne pourra utiliser que 0,3 x 6= 1,6 kWh et à condition d'utiliser un routeur (voir forum photovoltaïque). Si le thermoplongeur est choisi en fonction de l'intensité maxi des panneaux on n'utilisera ( sans routeur) pratiquement que le courant du réseau par temps gris.
Quant à l'idée de chauffer l'eau en hiver par temps non ensoleillé avec du solaire thermique c'est non, la pompe ne démarre même pas. J'ai un chauffe-eau solaire thermique (de 38 ans) . Je peux maintenant comparer la réactivité des deux: le photovoltaïque démarre très tôt le matin, même si la puissance est faible, sans soleil direct. En thermique, il faut chauffer le panneau et là quand il fait froid, il faut du vrai rayonnement solaire.  

 Vous cherchez une pac en fonction de vos panneau solaire il faudrais chercher en fonction de vos besoin pour la maison
C comme avoir une carrosserie Ferrari et mettre un moteur 2cv

Je cherche effectivement une PAC en fonction des besoins pour la maison et optimisée pour fonctionner avec des panneaux solaires y compris sans (trop de) soleil . 
Il est terminé le temps du gaspillage énergétique (le changement climatique et toutes ses conséquences sont là pour nous le rappeler)
J'ai conçu cette maison (bioclimatique de l'époque) au début des années 80 effectivement dans le but d'optimiser les besoins en énergie. 
J'ai pu constater que depuis le bâtiment a continué a construire des maisons très énergivores faites pour fonctionner avec du chauffage électrique nécéssaire pour justifier notre superbe parc électro-nucléaire, obligé d'avoir un moteur de Ferrari pour mouvoir une carrosseie de 2cv finalement. Heureusement que ça commence à changer.
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Langeais (37)
"... Puissance mimi d'une pompe à chaleur. j'ai beau fouiller les docs sur internet, on ne parle que de puissance nominale...."

La réponse vous a été donnée par bardal un peu plus haut. Voyez les caractéristiques des PAC.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Langeais (37)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 20 message Finistere
Justement, la réponse donnée :"voyez les caractéristiques"  n'est pas une réponse satisfaisante, je suis aussi capable de lire les documentations. Je me répète pour la 3ème fois  on y indique des caractéristiques NOMINALES  par exemple 0,9 kW pour 7°ext et eau chaude à 35°. Le compresseur "inverter" étant à vitesse variable, donc à puissance variable, jusqu'à quelle puissance peut-il descendre? Si vous avez des références de documentation ou extraits ou des valeurs réelles mesurées sur des matériels installés, je suis preneur. Après cette page de débats, la question est toujours au point mort.
Merci
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Ales (30)
Bonjour,

Amzer29 a écrit:Justement, la réponse donnée :"voyez les caractéristiques"  n'est pas une réponse satisfaisante, je suis aussi capable de lire les documentations. 


Capable de lire les documentations mais capable aussi de tronquer un message en occultant l’essentiel!
Le message en entier : »Tous les fabricants de pac inverter donnent l'intervalle de variation de la puissance (généralement, la puissance mini est environ de 20-25% de la puissance maxi, soit pour ta pac 1 kW environ); il suffit de lire la notice."

En fait c'est sur la puissance nominale!
Ici vous pouvez lire (si vous en êtes capable) message du 20/04/2020 8H40
https://www.forumconstruire.com/construire/topic-394305-100-loi-eau-cycles-courts-benefique.php#5705155
 Extensa Atlantic :15% au démarrage
Ou :
Une courbe de modulation : message du 31/03/2020 21H54
https://www.forumconstruire.com/construire/topic-394305-100-loi-eau-cycles-courts-benefique.php#5705155
Vous pouvez aussi ( toujours si vous en êtes capable) consulter en temps réel le fonctionnement d’une PAC inverter, par exemple :
Le 25/01/2020
Voir qu’une PAC de 5 kW de Puissance nominale fonctionne entre 0.540 et  0.300 kW consommé.
http://www.itow.fr/itow/index.php?r=histoGraphSondes&u=1479581340&j=25&m=01&a=20&d=24

Une PAC inverter dans un fonctionnement mini (limite TOR comme vous voulez faire) sera loin d’un rendement optimum.
Bonne chance
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Ales (30)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 30000 message Gironde
Salut

Même si l'idée est belle et louable, je pense que c'est une usine a gaz pour un gain nul, ou quasi nul
Si j'avais quelques ronds a ajouter, j'essaierai peut être d'ameliorer mon isolation ou mes équipements
Je penche, donc je suis

Chris
Messages : Env. 30000
Dept : Gironde
Ancienneté : + de 18 ans
 
Env. 20 message Finistere
Merci Bécamel pour la réponse étoffée. Le 3ème lien en particulier est en effet super intéressant, je ne connaissait pas ce site (je suis là pour apprendre ).
Aux heures où le compresseur ne fonctionne pas, il y a des variations de puissance de 0 à 70 W (courbe du bas). à quoi correspondent-ils?
Sinon, en fonctionnement normal (pas de demande d'ECS), effectivement on varie en gros dans une plage 300-500 W correspondant assez bien à l'objectif fixé. Il faudra effectivement trouver un mode de régulation qui permettra d'éviter le TOR.

J'avais cru deviner que la pompe Dakin de cette game de puissance acceptait un fonctionnement en basse puissance à un niveau peu plus faible que les autres marques:Elle est donnée pour 0.880 kW à 7°/35° quand les autres sont plutôt à 1 ou 1,1 kW aux mêmes conditions. dommage comme l'indique Bardal que Dakin n'ai pas la meilleure réputation.

Pour répondre à Chris
je ne voit pas où est l'usine à gaz. Si je pose une pac monobloc, il y a juste les liaisons hydrauliques à installer entre le groupe extérieur et le plancher chauffant existant, peut être quelques accessoires (bouteille de mélange) à voir + ECS à voir aussi. Quant au gain quasi nul (par rapport à quoi?) Déjà utiliser une PAC dans une plage de fonctionnement le plus proche possible du COP de 5 avec si possible de l'énergie solaire gratuite, je trouve ça satisfaisant.
Isolation et équipements : C'est déjà bien optimisé. Consommations: 1300 kWh élec, 1500 kWh gaz (+ chauffe-eau solaire thermique de 38 ans), 3 stères bois (ce qui doit faire 3000 kWh bois réels?). Objectif de l'opération présente (photovoltaique + PAC) à terme : suppression du gaz (non renouvelable) et du chauffage au bois (juste une flambée de temps en temps) 3000 kWh électrique (sans doute moins) pris sur le réseau. Fournisseur Enercoop donc toute la maison alimentée 100% renouvelable.

Nota: Prix de l'installation solaire 3 kWc (10 panneaux, 16 m2) posée au sol 1800 € en auto construction.
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre utile Env. 600 message Saint Abit (64)
Bonjour,

il suffit de rajouter des batterue lithium sur l'installation et là plus de soucis d'autoconsommation.

perso avec 3 KWC je produit 3100 kwh a l'année, je vais installer pour faire baisser ma prise sur le reseau car quand je produit, je transforme le surplus en eau chaude, c'est bien mais avec les batteries je prendrais encore moins sur le réseau.

ma prochaine modif de mon installation permettra aux panneaux de produire quand il n'y aura une coupure reseau ce qui n'est actuellement pas le cas.
Picto recompense Membre utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 600
De : Saint Abit (64)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Finistere
Bien sûr, le rêve de tout autoconsommateur photovoltaïque est de tendre vers l'autonomie totale. Le prix des batteries et leur durée de vie fait que l'amortissement est pratiquement impossible en comparaison du kWh réseau à moins d'être en site isolé. De plus l'impact écologique d'une batterie n'est pas très favorable avec les technologies actuelles.
Mais le prix de l'électricité est appelé à monter peut-être de manière assez significative. Jusqu'à quand l'état va t'il artificiellement maintenir EDF la tête hors de l'eau avec le nucléaire qui boit la tasse? Bon, j'arrête c'est hors sujet.
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 30000 message Gironde
Pour le gain quasi nul, je parlais par rapport à l'investissement : le rapport gain/perte entre ancienne et nouvelle solution

Je me trompe peut être hein, je me pose simplement la question
A suivre
Je penche, donc je suis

Chris
Messages : Env. 30000
Dept : Gironde
Ancienneté : + de 18 ans
 
Membre utile Env. 900 message Jura
Amzer29 a écrit:

Nota: Prix de l'installation solaire 3 kWc (10 panneaux, 16 m2) posée au sol 1800 € en auto construction.

Je sais que c'est un peu hors sujet mais c'est un point que nous regardons actuellement de notre coté (un installateur passera pour un devis en mai), installation de 3 kWc également, serait-il stp possible de donner les détails techniques de ton installation et ou tu as approvisionné le matériel ?
Merci.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 900
Dept : Jura
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Ales (30)
Bonsoir,

Chris a écrit:Pour le gain quasi nul, je parlais par rapport à l'investissement : le rapport gain/perte entre ancienne et nouvelle solution

Je me trompe peut être hein, je me pose simplement la question
A suivre

Non non vous ne vous trompez pas  investir 2000 ou 3000€ pour récupérer quelques maigres kWh/hiver ne sera jamais amortissable.
L'autoconsommation c'est pour les rêveurs  sur un plan amortissement bien sur.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Ales (30)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Finistere
Chris a écrit:Pour le gain quasi nul, je parlais par rapport à l'investissement : le rapport gain/perte entre ancienne et nouvelle solution

Mes motivations:
1-Après bientôt 10 ans de retraite, je veux remplacer le chauffage au bois par une pompe à chaleur en continuant à utiliser les énergies renouvelables. Chauffer au bois (énergie gratuite pour moi) implique des manipulations qui ne seront peut-être pas toujours compatibles  avec mon âge.
2-Le chauffe-eau solaire thermique commence à donner des signes de fatigue (bientôt la quarantaine).
3-Suppression du gaz énergie non renouvelable

S'agissant d'estimer le gain par rapport à l'investissement, je suis incapable de répondre à cette question. Ce n'est pas une opération financière, il s'agit simplement d'aller vers un mode de consommation d'énergie plus respectueux de l'environnement. 
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 20 message Finistere
Anita1979 a écrit:
Amzer29 a écrit:

Nota: Prix de l'installation solaire 3 kWc (10 panneaux, 16 m2) posée au sol 1800 € en auto construction.

Je sais que c'est un peu hors sujet mais c'est un point que nous regardons actuellement de notre coté (un installateur passera pour un devis en mai), installation de 3 kWc également, serait-il stp possible de donner les détails techniques de ton installation et ou tu as approvisionné le matériel ?
Merci.

Une telle installation montée par un pro en toiture peut se trouver pour 6 à 7000€, prime de un peu plus de 1000€ déduite. Avantage le surplus peut être vendu.
Pour tout savoir sur le sujet voir forum photovoltaïque et mon installation ici:
 https://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?f=25&t=44757
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Ales (30)
Erreur
Edité 2 fois, la dernière fois il y a +2 ans.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Ales (30)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Ales (30)
A Lyon 3 kWc Sud le 17/02/2020
http://www.itow.fr/itow/index.php?r=histoGraphCompteurs&[...];m=02&a=20&d=24
Je vous encourage à suivre les différentes productions par jour sur itow de:
Nestor
Lunaticasylum
Fred-savoie
Et certainement bien d'autres, pour vous rendre compte que votre idée est inexploitable: désolé mais vous allez tout droit dans le mur.
Si vous n'êtes pas convaincu je peux vous donner des extraits Enedis production.

 
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Ales (30)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Langeais (37)
bécamel a écrit:
Amzer29 a écrit:J'ai indiqué plus haut que le but est de d'optimiser les apports photovoltaïques les jours de faible ensoleillement (3kWc peuvent donner de l'ordre de 300W par temps gris pas trop bouché, même pluvieux. 300 W avec un COP de 5 pendant 6 heures ça fait 9 kWh. 

Etes vous sur que votre calcul n'est pas erroné?
Les jours de faible ensoleillement 3kWc peuvent donner de l'ordre de 300W par temps gris pas trop bouché certes mais c'est par jour et non par heure??
Dans le Sud certains jours on arrive péniblement à 500W/jour.

Bonjour, 
bécamel, là, la puissance s'exprime en W (= Joule/s), et n'a rien à voir avec le temps qui s'écoule . 
 500W/ j , "ça n'existe pas"; cela peut être 20.8W pendant 24h soit 500wh, quantité d'énergie totale fournie par une puissance de 20.8W pendant 24h .
Le calcul de Amzer est juste :
Une puissance de 300w dépensée par une PAC avec un COP de 5  donne une puissance fournie(produite) de 1500W qui pendant 6 h vont donner une quantité d'énergie totale de 1500x6 = 9000WH = 9KWh
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Langeais (37)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Ales (30)
Raymond037 a écrit: 
 500W/ j , "ça n'existe pas";

C'est bien sur 500Wh produit sur la journée.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Ales (30)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Ales (30)
Raymond037 a écrit:
Le calcul de Amzer est juste :
Une puissance de 300w dépensée par une PAC avec un COP de 5  donne une puissance fournie(produite) de 1500W qui pendant 6 h vont donner une quantité d'énergie totale de 1500x6 = 9000WH = 9KWh

Ce n'est pas ce calcul qui est faux mais la production journalière des PV.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Ales (30)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 900 message Jura
Amzer29 a écrit:
Anita1979 a écrit:
Amzer29 a écrit:

Nota: Prix de l'installation solaire 3 kWc (10 panneaux, 16 m2) posée au sol 1800 € en auto construction.

Je sais que c'est un peu hors sujet mais c'est un point que nous regardons actuellement de notre coté (un installateur passera pour un devis en mai), installation de 3 kWc également, serait-il stp possible de donner les détails techniques de ton installation et ou tu as approvisionné le matériel ?
Merci.

Une telle installation montée par un pro en toiture peut se trouver pour 6 à 7000€, prime de un peu plus de 1000€ déduite. Avantage le surplus peut être vendu.
Pour tout savoir sur le sujet voir forum photovoltaïque et mon installation ici:
 https://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?f=25&t=44757

OK, merci, je vais regarder tout ça avec intérêt   
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 900
Dept : Jura
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre utile Env. 900 message Jura
Après, pour en revenir au sujet de départ, je reste sceptique quant à l'idée d'alimenter une PAC si ta maison est pratiquement chauffée par les apports solaires,
Avec la sonde d'ambiance, la PAC ne fonctionnera pas ou très peu aux heures d'ensoleillement, sauf à la forcer et surchauffer l'habitation dans l'après midi et sans stocker particulièrement d'énergie dans le sol,
Comme ça, l'idée de chauffer un ballon d'eau chaude tampon me plairait déjà plus mais je suis incapable de dire si cette solution pourrait être financièrement rentable
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 900
Dept : Jura
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 20 message Finistere
Voilà, après 2 confinements, et après tests positifs ,,, de la pompe à chaleur que je viens d'installer, voici le récapitulatif de cette installation.

Ne trouvant pas de pompe à chaleur de faible puissance, je regarde du côté des chauffe-eau thermodynamiques. Je trouve sur LBC un chauffe-eau neuf ayant eu des chocs de transport pour 550 € : Thermor Arliss 270litres avec une PAC de 580 W. Ceci permet de faire installation sans trop investir au cas où... Pour éviter de trop refroidir le local, j'envoie le refoulement d'air des ventilateurs à l'extérieur. Les entrées et sorties d'eau de la cuve du ballon sont raccordées directement au plancher chauffant. La résistance d'appoint de 2400 W de la cuve du CE est débranchée. La puissance mesurée de la PAC n'est pas de 580 W comme indiquée mais seulement 330 W pour une température d'eau de 25 à 30 °. Est-ce que cette puissance augmente quand la température de la cuve augmente ? Je n'ai pu tester car la température de la cuve ne monte jamais au dessus de 30° quand le circulateur tourne. Je pensais mettre une vanne thermostatique pour limiter la température dans le plancher chauffant mais du coup c'est inutile.
L'installation fonctionne depuis 20 jours de la façon suivante :
Fonctionnement de la pompe à chaleur de jour en marche continue pendant environ 10 heures (de 9h à 19h) par temps gris, 6 heures suffisent les jours ensoleillés vu les apports solaires par les vitrages.
La température du plancher est à environ 22 - 23 ° en fin de journée et perd moins de 1° la nuit pour une température de l'air intérieur de 20 à 21 ° les jours peu ou pas ensoleillés avec également un delta de moins de 1°.
Je considère ce fonctionnement satisfaisant. La dépense journalière d'énergie primaire 330 w pendant 10 heures soit 3,3 kWh ramenée à 24 heures équivaut à une puissance de 140 w en permanence !
La puissance de la production photovoltaïque en novembre (de 50 à 400 W par temps gris ou pluvieux pour 0,5 à 3 kWh produits par jour atteint 1500 w et 8,5 kWh au maximum les jours ensoleillés) couvre une grande partie des besoins en chauffage. Par temps très froid (rare chez nous) il faudra sans doute augmenter le temps de fonctionnement de la pompe à chaleur soit faire une petite flambée le soir . Ce qui est très important avec une telle dalle (poids estimé 12 à 15 tonnes) c'est de la maintenir en permanence en température car la remontée serait très longue.

Je confirme donc que ce qui est dit narquoisement plus haut fonctionne : Un moteur de 2cv dans une ferrari.
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Haute Garonne
Interessant, merci pour ce retour.
Question : le chauffe eau thermodynamique puise l'air dans le local, ce local est-il relié à votre maison ?

Vous auriez pu prendre une PAC pour chauffer les piscines également.

EDIT : en effet, si vous travaillez à plus basse température, le compresseur consomme moins car la température de condensation étant plus faible, la pression à fournir est plus faible, donc le compresseur consomme moins. 
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Ales (30)
Bonjour,
Amzer29 a écrit: Thermor Arliss 270litres avec une PAC de 580  W. Ceci permet de faire installation sans trop investir au cas où... Pour éviter de trop refroidir le local, j'envoie le refoulement d'air des ventilateurs à l'extérieur. Les entrées et sorties d'eau de la cuve du ballon sont raccordées directement au plancher chauffant. La résistance d'appoint de 2400 W de la cuve du CE est débranchée.  La puissance mesurée de la PAC n'est pas de 580 W comme indiquée mais seulement 330 W pour une température d'eau de 25 à 30 °.

c'est normal 580W c'est pour une T°C d'utilisation normale d'ECS autour de 50°C.
Même question que Jetblack, vous rejettez l'air à l'extérieur :OK mais le puisage se fait où?
La circulation de l'eau Thermo-PC est assurée par quelle pompe?
Amzer29 a écrit: Est-ce que cette puissance augmente quand la température de la cuve augmente ?

Ce serait trop "beau" si la Pa (puissance absorbée) restait  fixe avec une augmentation de la Pc (puissance calorifique)   d'ailleurs vous en avez l'illustration avec les 580W annoncés avec une T°C de production autour de 50-60°C et votre mesure de 330W avec une production autour de 25-30°C.
Amzer29 a écrit:L'installation fonctionne depuis 20 jours de la façon suivante :
Fonctionnement de la pompe à chaleur de jour en marche continue pendant environ 10 heures (de 9h à 19h)par temps gris, 6 heures suffisent les jours ensoleillés

 Par quel moyen vous régulez le Thermo??
Lorsque que vous êtes en début ou en fin de "cloche" de la courbe PV (début ou fin de journée) avec une puissance distribuée par les PV < à la puissance mini demandée par le moteur électrique du compresseur comment se comporte le compresseur avec cette fluctuation du voltage ??
Amzer29 a écrit:La température du plancher est à environ 22 - 23 ° en fin de journée et perd moins de 1° la nuit pour une température de l'air intérieur de 20 à 21 ° les jours peu ou pas ensoleillés avec  également un delta de moins de 1°.
Je considère ce fonctionnement satisfaisant.  Par temps très froid (rare chez nous) il faudra sans doute augmenter le temps de fonctionnement de la pompe à chaleur soit faire une petite flambée le soir . Ce qui est très important avec une telle dalle (poids estimé 12 à 15 tonnes) c'est de la maintenir en permanence en  température car la remontée serait très longue.

Vous avez donc de très faibles déperditions.
Par T°C basse la cheminée remontera la T°C ambiante mais celle du PC va baisser: le thermodynamique va souffrir pour remonter les degrés perdus des 15 T.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Ales (30)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Finistere
Merci pour vos précisions.

La PAC puise l'air dans le local, c'est une cave située sous le garage. L'air circule très librement entre les deux. Donc l'air est pris indirectement à l'extérieur par les portes du garage qui ne sont pas étanches.

J'avais aussi envisagé une PAC de piscine qui est aussi monobloc et qui aurait aussi été montée à l'intérieur du garage et assez près du mur extérieur (hors gel en Bretagne) donc sans antigel. N'ayant pas étudié les débits d'eau nécessaires et voyant ces tuyaux PVC de plus gros diamètre à raccorder sur une installation sous pression (même faible), je n'ai pas insisté. Les prix sont attractifs. Certains modèles sont réversibles, intéressant en été quand la production solaire est excédentaire. Il y a plus de choix de puissance qu'en PAC de chauffe-eau. L'idée est à creuser, avis aux amateurs.

Concernant l'adaptation de la puissance et de la vitesse du compresseur à la production solaire :
La PAC est raccordée au réseau 220 v et fonctionne avec ou sans production solaire (Heureusement). La production solaire injecte dans le réseau. Si la production est inférieure à la consommation de la PAC , le complément est pris sur le réseau . La production solaire n'est que de 0,5 à 1 kWh les jours gris ou pluvieux en hiver sans soleil, la PAC consommera 3 à 4,5 kWh par jour en fonction du nombre d'heures de marche

La circulation de l'eau Thermo-PC est assurée par quelle pompe?
C'est le circulateur démonté de mon installation solaire thermique que j'ai recyclé . Consommation 7W seulement utilisé en mode de circulation à pression constante.

Pour l'instant, il n'y a aucune régulation du thermodynamique, la température ne monte pas au dessus de 30° lorsque le circulateur fonctionne, le plancher ne monte pas au dessus de 23°. Étant toujours en période de tests ça reste archaïque pour l'instant.

Concernant le refroidissement du plancher par temps plus froid :Il devrait être compensé par un temps de fonctionnement journalier plus important, la cheminée assurant le complément.
Du point de vue déperditions thermiques, il y a encore une marge importante de rénovation à faire dans l'isolation des murs extérieurs dans cette maison qui approche la quarantaine.
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Ales (30)
Amzer29 a écrit:
Concernant l'adaptation de la puissance et de la vitesse du compresseur à la production solaire :
La PAC est raccordée au réseau 220 v et fonctionne avec ou sans production solaire (Heureusement).  La production solaire injecte dans le réseau. Si la production est inférieure à la consommation de la PAC , le complément est pris sur le réseau . La production solaire n'est que de 0,5 à 1 kWh les jours gris ou pluvieux en hiver sans soleil, la PAC consommera 3 à 4,5 kWh par jour en fonction du nombre d'heures de marche  

Si je comprends bien  vous êtes  en CACSI.
La production PV envoie tout sur le réseau et vos consommations Thermo et autres viennent en déduction??
Il y a quelque chose qui m'échappe pouvez vous expliquer le principe de votre autoconsommation!
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Ales (30)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Finistere
Je suis effectivement en CACSI (convention d'autoconsommation sans injection) avec ENEDIS.
Théoriquement rien ne doit partir sur le réseau. Les électrons vont automatiquement au plus court càd aux appareils branchés au domicile. Si la demande est inférieure à la production, l'excédent part sur le réseau (Ceci est toléré pour les installations de moins de 3 kWh.
Pour en savoir plus sur le photovoltaïque je vous conseille le "forum photovoltaïque" https://forum-photovoltaique.fr/index.php
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Ales (30)
Amzer29 a écrit: Les électrons vont automatiquement au plus court càd aux appareils branchés au domicile. Si la demande est inférieure à la production, l'excédent part sur le réseau (Ceci est toléré pour les installations de moins de 3 kWh.
Pour en savoir plus sur le photovoltaïque je vous conseille le "forum photovoltaïque" https://forum-photovoltaique.fr/index.php

donc pas besoin de routeur alors?? je pensais que c'était indispensable pour obtenir une auto conso optimisée!
Je vais jetter un œil sur ce forum.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Ales (30)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Finistere
Un chauffe-eau électrique classique avec résistance est en fait un stockage d'énergie.
Un routeur est un dispositif qui surveille en permanence le courant éventuellement injecté sur le réseau par les panneaux solaire à l'aide une pince ampèremétrique. Dès qu'il détecte plus de production que de consommation, il envoie l'excédent même infime vers la résistance du chauffe-eau (ou toute autre résistance) même si la puissance disponible est plus faible que la puissance nominale de la résistance. Le routeur se charge de créer et d'ajuster en permanence ce courant électroniquement. Il est donc là effectivement pour optimiser l'autoconsommation. Mais en été, ou par forte production si le thermostat du CE se déclenche, on a tout de même injection dans le réseau.
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Ales (30)
Bonjour,
D'abord merci pour ses échanges constructifs.
Une dernière question car cela reste "un peu" ambigu "pour moi".
Utiliser un routeur pour envoyer l'exédent  vers la résistance du chauffe-eau électrique: OK
Mais dans le cas d'un moteur électrique "votre cas avec le thermo" Utilisez vous le routeur comme dans le cas du chauffe-eau électrique?
Merci.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Ales (30)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Haute Garonne
Ah non, il faut router vers une résistance électrique pure (chauffe-eau, chauffage) et pas vers un moteur ou un appareil complexe.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Ales (30)
Jetblack a écrit:Ah non, il faut router vers une résistance électrique pure (chauffe-eau, chauffage) et pas vers un moteur ou un appareil complexe.

Chez Amzair le chauffage étant un thermodynamique (qui se sert comme PAC) branché sur un PC.

Donc dans ce cas précis! pas de routeur, la sélection du courant surplus du PV vers la PAC du thermodynamique se fait naturellement comme il a été dit plus haut "Les électrons vont automatiquement au plus court càd aux appareils branchés au domicile." 
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Ales (30)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Finistere
J'ai indiqué plus haut que la PAC est raccordée au réseau 220 v. J'ai également installé un routeur pour le chauffage de l'eau chaude sanitaire. Aujourd'hui par exemple temps très perturbé froid, vent, gros nuages noirs mais aussi soleil entre les averses de grêle.
On suppose pour simplifier que seule la PAC du thermodynamique est branchée au réseau et la résistance du CE électrique au routeur .
Lors du passage de gros nuages la puissance délivrée par les panneaux à un instant est 200 W (en fait elle varie constamment). La Pac (330W) consomme les 200 W et prend 130 W sur le réseau, la résistance via le routeur n'a rien.
Si le soleil se montre, la puissance délivrée est par exemple 1400 W. La PAC prend 330 W. Le routeur détecte donc un excédant de puissance de 1070 W qu'il envoie dans la résistance du chauffe-eau. Au niveau du compteur Enédis il n'y a ni consommation ni injection détectée. La résistance (de 2000 W nominal) reçoit les 1070 W sous forme d'un pseudo courant alternatif (qui varie en permanence suivant les nuages) généré électroniquement par le routeur. Ce courant ne peut être envoyé que vers une résistance pure.
Messages : Env. 20
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 2 ans
En cache depuis le vendredi 27 janvier 2023 à 14h17
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
1
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis pompe à chaleurArtisan
Devis pompe à chaleur
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Guide pompe à chaleur
Guide pompe à chaleur
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos installations chauffages
Photos installations chauffages
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Quel chauffage choisir ?
Quel chauffage choisir ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

8
abonnés
surveillent ce sujet
Voir