Menu utilisateur
Menu

Présentation du projet :

Auteur du récit

Nepher
Messages : 37
Dept : 67
Ancienneté : + de 1 an

Récit créé le :

31 mai 2018 à 10h41

Présentation du projet :

Comme la plupart d'entre vous la famille s'est agrandie, nous avons enfin mon mari et moi des postes fixes, et nous souhaitons avoir notre maison à nous et arrêter de payer un loyer.
Nous avons donc visité une bonne dizaine de maisons, autour de Strasbourg, jusqu'aux alentours de Saverne où nous habitons actuellement.
Soit la maison dépassait le budget, soit il y avait trop de travaux, soit le terrain était trop petit... Bref, nous n'avons pas trouvé notre bonheur et avons donc décidé de chercher un terrain pour faire construire.

Le projet, une maison ossature bois, surtout pour la rapidité de construction, mais aussi pour le confort sur un beau terrain d'au moins 700m2.
La chasse commence !

Sommaire du projet :

Option de lecture :

Le récit de la construction :

31 mai 2018
11:55:44

Terrain

Préparation > Terrain
L'aventure commence !

Nous sommes en Juillet 2016 !
Nous visitons un terrain sur Saverne, à deux pas du centre ville, qui fait 850 m2, sur lequel il y a plusieurs granges et une étable.
Le terrain est arboré, c'est une vraie forêt vierge laissée à l'abandon pendant plusieurs années.
Mon mari a un coup de coeur. Moi je suis dubitative face à l'énormité des travaux à prévoir.
Les granges sont en mauvais état, il faut donc prévoir une démolition, le terrain n'est pas viabilisé, il y a la vue qui n'est pas extraordinaire avec plusieurs immeubles et le parking des employés du SuperU, il y a un gros regard en bordure du terrain qui laisse supposer une canalisation et en plus il y a du boulot d'abattage d'arbres !

Nous demandons des documents par internet pour savoir s'il y a des servitudes existantes sur le terrain et il n'y en a aucune. La SDEA nous confirme qu'il y a une grosse canalisation qui traverse la quasi totalité du terrain en travers ce qui laisse peu de choix quant à la position de la future maison.
Nous découvrons aussi que les canalisations de l'immeuble voisin passent aussi sous les granges mais il n'existe aucun tracé précis de leur localisation. 

Je précise que l'entrée du terrain est en réalité une porte de garage qui ferme l'ensemble des granges sur l'arrière du terrain. (je rajouterai des photos pour que ce soit plus parlant  )

Nous visitons plusieurs fois le terrain avec des amis et de la famille et au fur et à mesure des visites nous nous projetons. 

Nous faisons une offre et le premier Aout 2016 notre offre est acceptée.

Ca y est nous nous lançons dans les démarches administratives, compromis de vente, demande de prêt immobilier et surtout qui va construire notre maison ?
Partager | Citer |
0
 
Bobj57 
5 msg (57)
Le 15/10/2018 à 22h29
Qui est le constructeur finalement ?
Partager | Citer |
0
17 oct. 2018
09:17:16

7 Septembre 2016 recherche et rencontre avec les constructue

Préparation > Choix du constructeur
7 septembre 2016, nous avons rendez-vous chez le notaire pour discuter de la rédaction du compromis de vente. Quelques détails sont un peu particuliers. Par exemple le vendeur est aussi propriétaire de l’immeuble voisin, le terrain étant associé à cet immeuble. Il faut donc établir une servitude de passage pour les canalisations de cet immeuble qui passent sur notre terrain.
Nous prospectons également pour trouver le constructeur qui pourra réaliser la maison de nos rêves. Nous avons déjà pas mal réfléchi à ce que nous voulons, et fait quelques plans sur le site Kozikaza (que je recommande fortement d’ailleurs).  Nous savons déjà que nous voulons une maison en ossature bois et qui soit assez écolo (passive dans l’idéal, ou au moins très peu gourmande en énergie).

Nous cherchons dans des revues spécialisées, sur internet, et dans des salons de l’habitat. Après quelques temps, nous arrêtons notre choix sur 4 possibilités :
- P. Wierel : un architecte sur Saverne (avec qui l’un de nos amis a déjà travaillé et avec qui nous sommes allé voir le terrain)
- Bois & Nature : maître d’œuvre à Neugartheim-Ittlenheim (Bas-Rhin)
- Maisons Lutz : constructeur ossature bois à Durlinsdorf (Haut-Rhin)
-Innov’Habitat : constructeur ossature bois à Norroy-le-Veneur (Moselle)

Nous avons donc contacté ces différentes sociétés pour voir ce qu’ils pouvaient nous proposer.
Tout d’abord, ceux que nous n’avons pas retenus : P. Wierel, qui nous a proposé un devis que nous n’avons pas réussi à comprendre, et sans plan vraiment défini de la maison et Maisons Lutz, qui a repris exactement l’ébauche de plan que nous lui avions montré au départ, sans rien changer, et qui en plus ne respectait pas le PLU (que nous lui avions fourni également).
Ensuite, les deux entre lesquels nous avons vraiment hésité :
Bois et Nature : Nous sommes allés les voir pour leur présenter nos idées, et ils nous ont proposé un projet qui correspondait vraiment bien à ce que nous attendions. Nous y sommes retournés pour les ajustements, pour que les plans soient le plus parfaits possibles. Ils sont vraiment à l’écoute du client et savent adapter leurs propositions. Et en plus ils sont rapides (nous nous sommes vus 3 fois en 1 mois !). Nous étions presque prêts à signer avec eux, mais nous voulions quand même voir ce que Innov’Habitat pouvait nous proposer. L’un des seuls reproches que l’on pourrait leur faire est qu’ils ne se sont jamais déplacés sur le terrain avant de nous présenter leur projet, ce qui fait qu’il n’y avait pas réellement d’intégration sur l’existant.
Innov’Habitat : Le commercial s’est déplacé chez nous pour nous présenter leur entreprise et pour qu’on lui décrive l’idée que nous nous faisions de notre maison. Très sympa, à l’écoute, avec des conseils et remarques pertinents. Ce premier rdv a pris plus de 2h. Ensuite, nous nous sommes rencontrés deux fois sur le terrain (le 23 septembre et le 7 octobre) pour qu’ils puissent adapter leurs plans à la situation réelle du terrain, en particulier la configuration des bâtis existants sur lesquels la construction allait s’appuyer. Après avoir pris toutes les mesures nécessaires, leur architecte nous a annoncé qu’elle allait concevoir un plan sur mesure pour notre maison, et que nous nous rencontrerions à nouveau à leur bureau sous quelques semaines pour la présentation du projet.
Partager | Citer |
0
 
17 oct. 2018
09:19:26

18 Nov 2016 - Compromis de vente signé

Préparation > Administratif
Le 18 novembre, nous signons le compromis de vente pour le terrain chez le notaire du vendeur. Les clauses suspensives sont l’acceptation du crédit par la banque et l’obtention du permis de construire, qui doit être déposé sous 2 mois à la mairie. Maintenant, il ne reste plus qu’à choisir lequel des deux projets nous allons choisir. Mais pour cela, il faut encore qu’Innov’Habitat nous présente le sien. Il faut dire que nous avons hâte de voir leur proposition, vu que nous avons déjà eu 3 rdv avec leur concurrent pour être au plus près de nos souhaits.
Partager | Citer |
0
 
17 oct. 2018
09:26:43

23 Nov 2016 - Choix constructuer

Préparation > Choix du constructeur
Le 23 novembre, nous avons enfin rdv chez Innov’Habitat pour la présentation des plans. Etant déjà presque prêts à signer avec Bois & Nature, nous y allons par acquis de conscience, pour voir quand même ce qu’ils ont à nous montrer. Mais il faut dire qu’ils ne nous ont pas vraiment mis en confiance, vu que ce sont les premiers que nous avons vu plus de 3 mois auparavant et que ce sont les derniers à nous présenter leur projet.
Et là, quand nous voyons les visuels que leur architecte nous propose, c’est le choc. La maison est magnifique !! Avec de beaux volumes, une vraie mezzanine, bien intégrée sur l’existant. Bref cela correspond exactement à ce que nous imaginions, et même en mieux ! Seul problème : le prix proposé est largement hors budget (15% de trop !).  Après avoir examiné le projet à tête reposée, nous avons encore quelques questions et remarques, et nous nous revoyons le 7 décembre pour une présentation des plans revus et corrigés. Le gérant d’Innov’Habitat se déplace chez nous avec l’architecte pour la présentation. La plupart des questions que nous avions ont été corrigées, et le budget a été réduit d’environ 30 000€ juste en réduisant la taille des pièces de quelques m². Nous demandons encore quelques modifications, en particulier dans la salle de bain, que nous souhaiterions agrandir un peu en mettant des WC séparés plutôt que dans la sdb et en ajoutant une grande fenêtre verticale pour éclairer la montée d’escaliers. Cette fois, les échanges sont très rapides, et en 48h, nous avons deux nouvelles versions des plans qui répondent de mieux en mieux à nos attentes.
Pour finir, nous calculons le budget global du projet présenté par chacun des deux constructeurs, en comparant les différents éléments pris en compte ou non dans les prestations de chacun et la décision est très difficile à prendre. 

Au final, le 9 décembre 2016, nous choisissons de travailler avec Innov’Habitat, qui nous propose un projet dont l’esthétique correspond mieux à ce que nous imaginions, une meilleure intégration sur l’existant, une vraie mezzanine, et des qualités de matériaux un peu supérieures à celles proposées par Bois & Nature.

Cela nous laisse 1 mois et demi pour déposer le dossier de permis de construire à la mairie, avec les congés de Noël au milieu ! Il ne va pas falloir chômer !
Partager | Citer |
0
 
17 oct. 2018
09:30:55

16 Janv 2017 - Dépôt permis de construire

Préparation > Permis de construire
Le 16 janvier nous déposons le dossier de permis de construire à la mairie. Il va falloir être patient, le délai de réponse est de 2 mois auxquels il faut ajouter 2 mois de plus pour l’examen du dossier par les Architectes des Bâtiments de France, puisque nous sommes dans le périmètre d’un monument historique.
Partager | Citer |
0
 
Abeille57 
36 msg (57)
Le 17/10/2018 à 09h45
Maintenant, votre maison doit être terminée.
Avez-vous des photos et des commentaires sur le résultat ?
Merci
Partager | Citer |
0
Nepher 
37 msg (67)
Le 17/10/2018 à 09h56
Et bien figurez vous que non !
La maison n'est même pas hors d'air ! Ils sont en train de faire le crépi extérieur et n'ont pas encore commencé les cloisons.
Il y a eu beaucoup de temps perdu à différents stades de la construction, des semaines où juste il ne se passe rien... et au final nous espérons pouvoir emménager en février ou mars prochain. Et encore ce n'est pas sûr ...
Bref vous verrez tous les soucis que nous avons eu avec ce constructeur au cours du récit de construction. Il y a de quoi écrire un livre... et ce n'est pas fini :(

Je mettrai des photos promis ;)
Partager | Citer |
0
Abeille57 
36 msg (57)
Le 17/10/2018 à 10h02
A quelle date ont-ils commencé les travaux ?
Partager | Citer |
0
Nepher 
37 msg (67)
Le 17/10/2018 à 10h09
L'ouverture de chantier était le 6 octobre 2017.
Partager | Citer |
0
Abeille57 
36 msg (57)
Le 17/10/2018 à 10h16
Mais qu'est ce qui a pu provoquer un tel retard ?!
Dans le contrat de CCMI, ils ont du prévoir 12 mois pour la réalisation de la maison.
Vous devriez donc toucher des indemnités de retard de chantier.
Partager | Citer |
0
Nepher 
37 msg (67)
Le 17/10/2018 à 10h23
Non dans notre CCMI ils ont mis 15 mois. Il leur reste encore un peu de temps.
Partager | Citer |
0
Abeille57 
36 msg (57)
Le 17/10/2018 à 10h29
SadSadSad
c'est incroyable. Je suis curieux de savoir quels problèmes il y a eu...
Partager | Citer |
0
Choukapik 
227 msg (63)
Le 17/10/2018 à 13h52
Oui c'est sûr et bien curieux que cela prenne autant de temps !
Nous attendons la suite avec impatience !
Bon courage pour la suite des évènements.
Partager | Citer |
0
Estelleetjules 
96 msg (67)
Le 21/10/2018 à 01h49
Bon courage pour la suite, je ne sais pas dans quel état je serai à votre place, je trouve inadmissible que des sociétés puissent jouer avec le projet d’une vie d’une famille.
Partager | Citer |
1
04 déc. 2018
22:02:43

20 février 2017 : Permis de construire accordé

Préparation > Permis de construire
A notre grande surprise, nous recevons un avis positif pour le permis de construire. Finalement, c’est allé beaucoup plus vite que prévu ! Comme quoi l’administration française est plus rapide que certains le prétendent ;) !!

Avec ça, on va pouvoir commencer les travaux plus tôt que prévu ! Si tout va bien, on démarre au printemps, et avec un peu de chance on pourra fêter Noël dans notre chez nous à nous !!

Dernière édition par Nepher le Mer 05/Déc/2018 00:58; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
 
04 déc. 2018
22:12:10

Samedi 18 mars 2017 : on va choisir la cuisine

Préparation > Idées architecture et déco
Une fois les plans en mains et le permis accordé, nous réfléchissons à la cuisine.
On commence par aller chez Schmidt qui est juste à côté de chez nous, histoire de voir un peu ce qu'ils proposent. Et bien sur, vous connaissez Schmidt (ou pas), le vendeur cerne très bien ce que nous voulons, et nous commençons à faire des plans. En plus, si on signe d'ici la semaine prochaine, on pourra bénéficier des supers promos du mois de mars.
Nous passons un bon moment à faire l’implantation de la cuisine avec les différents types d’éléments que nous souhaiterions et un premier chiffrage. Mais les filles (23 mois et 2 ans et demi) commencent à trouver le temps un peu long. Nous prenons donc un second rdv, le vendredi suivant pour finaliser (ou pas) le projet. Cela nous laisse le temps de réfléchir. Cette cuisine nous plait vraiment et le prix nous paraît tout à fait correct par rapport à la qualité des meubles.
Le vendredi suivant rdv à 17h00. C’est la fin du mois des lumières, il faut donc boucler le dossier ce soir pour bénéficier des réductions. Nous refaisons le tour de tous les éléments de la cuisine, de tous les appareils électroménagers, de l’évier et des lumières sous le meuble haut. Le vendeur nous montre même la solidité des tiroirs en montant debout dedans
Nous sommes tellement ravis que nous décidons de faire en même temps nos meubles de salle de bains chez eux. Nous refaisons donc le tour du magasin et des différents plans de travail et poignées de meubles pour que tout soit parfait. Et voilà, il est 22h00 quand nous signons enfin. Nous sommes bien fatigués mais contents.

Dernière édition par Nepher le Mar 04/Déc/2018 23:50; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
 
04 déc. 2018
22:19:13

Mardi 28 mars 2017 : RDV avec le SDEA pour les raccordements

Préparation > Terrain
Comme je vous l’ai dit dans un précédent post, notre terrain et l’immeuble d’à côté appartiennent au même propriétaire. Il garde l’immeuble et vend le terrain ou nous souhaitons construire. Par contre l’ensemble étant ancien, et à l’époque il n’y avait pas toutes les réglementations que nous avons aujourd’hui, il se trouve que les canalisations d’évacuation des eaux usées et des eaux de pluie se déversent dans une canalisation qui est enfouie dans notre terrain. Il y a juste deux regards, où l’on voit bien qu’il y a de l’eau qui passe mais on ne sait pas où vont les tuyaux ensuite. Le tout étant ancien il n’y a aucun plan des canalisations. Nous avons donc pris rdv avec le SDEA pour voir ce qu’il en est et comment nous devons faire pour raccorder la maison et les canalisations du voisin. 
Après examen de la situation, la canalisation vient de chez le voisin, passe en plein milieu de notre terrain pour se déverser dans la conduite unitaire qui passe au fond du jardin. Au moment de creuser les fondations, il sera inévitable d'arracher cette canalisation. Il va donc falloir la dévier avant de commencer les travaux. Et négocier avec le propriétaire de l'immeuble (et donc de la canalisation) pour la répartition des frais. 
A priori pour l'eau potable, ça sera plus facile, il suffit d'ouvrir le trottoir devant chez nous et de poser le compteur à l'entrée du terrain. 
Partager | Citer |
0
 
04 déc. 2018
22:22:52

Samedi 15 avril 2017 : Accord de prêt

Préparation > Administratif
Le 4 avril arrive dans notre boite aux lettres l’accord de prêt. Nous attendons donc le fameux délai de 10 jours pour dire que nous sommes d’accord. Nous prenons tout de suite rdv à la banque pour signer le prêt. Le 15 avril c’est bon, nous sommes passés à la banque pour signer et parapher des dizaines de pages de documents à garder précieusement. Ca y est nous sommes endettés pour les 25 prochaines années…
Et en même temps, la dernière des clauses suspensives est levée. Maintenant, on attend la fin des 3 mois d'affichage du panneau de permis de construire et on pourra signer l'achat du terrain et s'y mettre !!
Partager | Citer |
0
 
04 déc. 2018
22:41:08

Avril 2017 : en attendant, formalités administratives

Préparation > Administratif
Pendant que nous attendons de pouvoir signer l'acte de vente, nous continuons à faire les démarches administratives pour les demandes de raccordement à l'eau, assainissement et électricité. On ne dirait pas comme ça, mais c'est quand même un beau bazar tout ça. D'abord il nous manque des plans techniques à transmettre au SDEA, ensuite c'est l'électricité de Strasbourg qui demande le formulaire de demande de raccordement provisoire. Mais nous ne savons pas si c'est à nous ou au constructeur de faire la demande...
Finalement tout s'arrange, les demandes sont remplies et envoyées. 
Nous profitons aussi de ce délai pour revoir avec le constructeur l'ensemble des fenêtres, et faisons quelques modifications (en particulier un BSO à la place du volet roulant dans le salon)
Partager | Citer |
0
 
04 déc. 2018
22:53:11

10 mai 2017 : RDV Electricité

Préparation > Terrain
Aujourd’hui nous avons rdv avec électricité de Strasbourg pour les raccordements électriques de la maison et du coffret de chantier. Nous faisons le tour et l’électricien nous annonce la couleur. Si on veut du sous-terrain il faut ouvrir la route (qui est LA nationale qui traverse la ville) ce qui est impossible (et hors de prix). Nous serons donc branchés en aérien comme la majorité des maisons de cette rue.
Pour ce qui est du coffret de chantier, il devra être relié au potelet situé sur l’immeuble voisin. Il faut donc prévoir un câble assez long (une quinzaine de mètres) pour aller du toit de l’immeuble au sol. Ça c’est facile. Il n’y a plus qu’à poser le coffret de chantier avec son câble et nous aurons l’électricité sur le terrain. Prêts à démarrer !
Partager | Citer |
0
 
04 déc. 2018
22:58:29

Mai 2017 : Gros problème ! On n'a pas d'accès au terrain !

Préparation > Terrain
Le 30 mai était prévue la première date de signature pour la vente du terrain. Mais il y a un gros MAIS

Pour rappel, le terrain donne sur la nationale, et la seule ouverture est une simple porte de garage (2,5m de haut) entre les deux immeubles voisins. Et tout l’arrière du terrain donne sur le parking des employés du SuperU. L’agent immobilier nous avait dit qu’il ne devrait pas y avoir de soucis pour passer par l’arrière du terrain pour la construction. Le constructeur avait pris cela en compte comme moyen d’accéder au terrain. Par acquis de conscience nous allons tout de même demander au patron du SuperU de nous confirmer que l'on pourra passer par là pour les travaux. Et là il nous annonce que c’est hors de question, qu’il s’agit d’un parking privé et non public, qu'il ne veut pas avoir de problèmes de dégats, de boue, etc. Et de toute façon le parking est toujours plein, il n'y a pas la place. 
Vous imaginez la surprise. 
Branle-bas de combat, nous contactons le constructeur pour leur annoncer la nouvelle. Et contactons la mairie pour voir s’ils peuvent faire pression pour que nous puissions passer par l’arrière. En effet, il serait impossible de passer par devant, vu que le permis de construire implique la conservation du bâti qui donne sur la nationale (qui est dans une zone soumise aux ABF, et qu'avec 2m50 de haut, impossible de faire passer des engins de chantier.
Et surtout, nous prévenons le notaire et le vendeur du terrain pour suspendre la vente ! A peine une semaine avant la date prévue, ça fait mauvais genre. Mais si le terrain est enclavé, on ne va pas pouvoir construire, et donc on sera obligés d'annuler la vente.

Dernière édition par Nepher le Mer 05/Déc/2018 00:25; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
 
04 déc. 2018
23:25:01

Juin 2017 : Il faut trouver une solution

Préparation > Terrain
Nous avons rdv sur le terrain avec le constructeur pour voir ce que l’on peut faire. Le constructeur propose une négociation avec Mr. Moreno mais ce dernier a été très clair sur le fait que nous ne passerons pas sur son parking. Seule solution : démonter la façade avant qui donne sur la rue pour faire passer les camions en dessous. 

Nous prenons donc rdv avec la mairie pour voir comment on peut s'arranger. Il y a un sacré monde : l'adjointe au maire, des responsables du service urbanisme, des responsable de la voirie et des services technique, un agent de police, ... et nous. Notre conducteur de travaux n'était pas disponible pour venir avec nous, mais nous avons pu le contacter par téléphone pendant la réunion. 
Résultat : la façade sur rue fait partie d'un corps de bâtiments sur notre terrain, dont nous avions prévu de démolir les 2/3 pour ne laisser que la partie avant (façade, charpente et toiture). Il faut de toute façon demander aux ABF si nous avons l'autorisation de démolir cet élément, ou au moins démonter la façade pour ouvrir un passage permettant l'accès des engins de chantier. Et cela risque d'impliquer un permis de construire modificatif. En plus, en admettant que notre demande soit acceptée, les travaux vont empiéter sur le trottoir, et potentiellement sur la rue (c'est la N4 Strasbourg-Metz, très très passante), donc il faudra faire en sorte d'impacter le moins possible la circulation.

Nous prenons donc rdv avec l'ABF de notre secteur. Evidemment, il n'y a pas de disponibilités avant un mois, à savoir le 13 juillet (et nous avions prévu de partir en vacances le 14...). L'architecte qui a dessiné notre maison est en congés, mais sa remplaçante a pu venir quand même. 
Résultat de la discussion :  d'après l'ABF, en cas de démolition de la grange (façade et de la toiture), la reconstruction à l'identique n'est pas possible, puisqu'elle ne respecterait plus le Plan Local d'Urbanisme actuel (il faudrait que le faîtage de la nouvelle construction se situe à une hauteur comprise entre celles des deux bâtiments voisins, ce qui n'est pas le cas actuellement). Par ailleurs, l'absence de façade ("dent creuse") ou un simple mur recouvert d'un petit toit ne seraient pas accordés non plus. Il faudrait donc reconstruire un bâtiment respectant les dimensions de l'actuel et s'intégrant dans le profil de la rue (menuiseries en bois, tuiles spécifiques etc.). Cela nécessiterait le dépôt d'un modificatif du permis de construire, voire même d'un nouveau permis pour cette construction, avec les délais que cela entraînerait. La seule possibilité pour éviter cela serait que notre constructeur parvienne à retirer la maçonnerie de la façade et à permettre le passage des véhicules de chantier sans toucher à la toiture ni à la charpente, puis remettre tout ça en place à la fin. Le charpentier de notre constructeur devrait revenir prochainement sur le terrain pour évaluer la faisabilité de cette approche. Si c'est possible, alors il n'y aura même pas besoin de permis modificatif, ni même de déclaration préalable de travaux
Nous attendons avec impatience le retour du constructeur
Partager | Citer |
0
 
04 déc. 2018
23:48:41

Aout 2017 : On trouve une solution

Préparation > Terrain
L'été n'accélère pas les procédures, et nous passons des vacances assez stressantes. 
Début août, nous avons enfin du nouveau : au final, il est possible de démonter la façade sans toucher la charpente. Cela va nécessiter de mettre en place des appuis pour soutenir la structure, et d'enlever un ou deux rangs de tuiles, mais on pourra arriver à une hauteur de 4m tout pile, juste suffisants pour le passage des véhicules de chantier. Mais le coût global de ces travaux avoisine les 15 000 € !! 
Evidemment, nous n'avons pas cette somme à engager juste pour un accès au chantier. Au delà de 5000€, nous allons devoir abandonner ce projet, et ça ferait bien mal. En plus, comme cela n'était pas dans les clauses suspensives, ce serait considéré comme une rupture d'engagement, et nous devrions verser quand même des indemnités au vendeur... tout ça pour se retrouver à la case départ.
Le constructeur nous suggère alors de prendre contact avec le vendeur pour lui demander de prendre en charge ces frais supplémentaires, ou au moins 10 000€ comme ça il resterait seulement 5 000 pour nous. Parce que de toute façon s'il ne fait pas ça, il faudra abandonner le projet, le problème sera le même pour tous les acheteurs et il ne vendra jamais son terrain. Evidemment, le vendeur nous a dit que c'était absolument hors de question. Mais il n'est pas complètement fermé non plus (et c'est tout à son honneur) et serait disposé à participer dans une certaine mesure à ces frais. 
Après tout, c'est un peu la faute de tout le monde : le vendeur et l'agent immobilier qui nous on dit que nous pourrions passer par le parking du SuperU, nous mêmes qui n'avons pas vérifié avant de nous engager, et le constructeur qui n'a pas vérifié non plus (même si d'après eux, les problèmes d'accès ne font pas partie du contrat, et sont normalement entièrement à notre charge). 
Bref, nous sommes passés à un quart de cheveu d'abandonner tout ça, mais après d'âpres discussions, nous sommes parvenus à trouver un accord : les frais supplémentaires seront divisés en 3 : le vendeur accepte de baisser le prix de son terrain de 5 000€, nous acceptons de rajouter 5 000€ de notre part, et le constructeur consent à prendre en charge les 5 000€ restants. 
OUF !!!
Maintenant, tout va bien se passer, hein ?
Partager | Citer |
0
 
04 déc. 2018
23:57:25

Septembre 2017 : Achat (enfin) du terrain

Préparation > Terrain
Et voila ! Après les multiples rebondissements, nous sommes enfin prêts à signer l'achat du terrain. 
Les vacances des uns et des autres s'enchaînant, un projet d'acte de vente est rédigé par notre notaire, soumis au notaire du vendeur, et finalement, le 22 septembre, c'est le grand jour !
Nous sommes propriétaires d'un terrain sur lequel tout reste à faire !
 
On va enfin pouvoir démarrer les travaux : normalement, ça va aller vite : 
- démolition des granges
- coulage des fondations et de la dalle
- pose de l'ossature
- crépi et fenêtres
- électricité, plomberie et sanitaires
- déco
- emménagement !

Bon, on n'y sera pas pour noël, mais au printemps, comme ça on a le temps de poser les sols et les peintures avant d'emménager pour l'été !
Partager | Citer |
0
 
Choukapik 
227 msg (63)
Le 05/12/2018 à 10h37
Que de rebondissements et de stress !
Tout est bien qui finit bien, et heureusement !
Partager | Citer |
0
Nepher 
37 msg (67)
Le 06/12/2018 à 21h54
Ce n'est pas fini ;) Ça c'était l'année dernière. Je vous rappelle que nous n'emménagerons que l'année prochaine (2019) soit presque un an de plus que prévu à l'ouverture de chantier.
Partager | Citer |
0
08 déc. 2018
16:55:28

Octobre 2017 : démolition, le voisin porte plainte

Gros oeuvre > Démolition
Tout est fin prêt pour démarrer les travaux de démolition des granges. Nous attendons encore le devis du démolisseur que nous rencontrons sur le terrain pour faire un dernier point avec lui. Nous le prévenons qu'il faut redemander au SuperU de passer par l'arrière du terrain et ce juste une seule et unique fois afin de poser la démolisseuse sur le terrain et commencer.
Le mercredi 4 octobre il nous annonce alors que les travaux pourront commencer le lundi suivant.
Finalement, nous recevons un message le lendemain pour nous avertir que la démolisseuse serait posée sur le terrain le lendemain soir, et que le démolisseur a eu l'accord du SuperU pour passer par le parking à l'arrière du terrain. (Comme quoi tout arrive).
Le travaux commencent donc le vendredi, avec une efficacité hors du commun. Les granges disparaissent à vue d'oeil. C'est assez impressionnant.
Seul problème, la démolition a commencé avant qu'on ait signé le devis et avant la date prévue et annoncée ...
Le samedi 7 octobre, nous nous préparons à fêter les 3 ans de notre grande fille. Et à midi nous recevons un coup de téléphone de Mr. Moreno (patron du SuperU) qui veut porter plainte contre nous car le démolisseur est passé sur son parking et a découpé le grillage pour faire entrer la démolisseuse sur notre terrain. Et ceci, sans son accord !!! Il ne l'ont, d'après lui, même pas contacté.
La fête est foutue, nous sommes en stress car personne chez le constructeur n'est joignable (nous sommes samedi).
Bon début de chantier !!!

Finalement la semaine suivante après de multiples échanges de mail et de coups de téléphone, nous négocions le devis avec le constructeur, qui est plus élevé que ce que nous avions envisagé. Et ce dernier s'est arrangé avec Mr. Moreno en lui proposant de transmettre la facture pour la réparation du grillage au démolisseur.

Dernière édition par Nepher le Sam 08/Déc/2018 19:21; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
 
08 déc. 2018
17:08:16

Novembre 2017 : problème de mesures

Gros oeuvre > Démolition
Après un démarrage fulgurant, la démolisseuse reste plantée sur le terrain pendant deux semaines sans bouger. 
Après nous êtres renseignés il s'agirait d'un désaccord de paiement entre le constructeur et le démolisseur.

Bref, au bout d'un moment les travaux reprennent, les gravats sont évacués, le creusage des fondations va pouvoir commencer ! 

Le 26 octobre, vu que la pelle est sur place le maçon est prêt pour commencer les fondations.
Il prend les mesures pour creuser et là ... il manque un mètre entre le mur de l'étable (bâtiment conservé) et la limite de terrain avec le voisin, par rapport aux plans !!!
Bon on ne peut plus poser la maison... On pose la maison avec le décalage ? Pas possible car le PLU impose une distance minimum de 3 mètres avec la limite de terrain.
On réduit la maison d'un mètre ? Impossible, il faudrait refaire tous les plans et donc redéposer un permis de construire. 
Troisième et dernière solution, démolir le mur de l'étable pour tout décaler d'un mètre. Et donc reconstruire le mur de l'étable un mètre plus loin.
Finalement c'est la troisième option qui est choisie. Nous allons perdre un morceau de l'étable :(. Le chantier est suspendu le temps de chiffrer les travaux supplémentaires. Le chef de chantier nous appelle et nous annonce un surcoût de travaux à notre charge de 8000 euros. 
Donc le constructeur fait une erreur de mesure, nous perdons un morceau de bâtiment, et c'est à nous de payer ???  . Après de nombreux échanges par mail et par téléphone, le constructeur décide de prendre la moitié à sa charge car il s'est basé sur les mesures du cadastre pour faire ses plans et en l’occurrence les mesures sur le cadastre sont fausses... Nous nous renseignons et revérifions les mesures sur le cadastre et en effet, la limite de l'étable n’étant pas dessinée dessus, la mesure ne pouvait donc pas être juste. De plus, il est écrit sur le site même du cadastre que les mesures indiquées ne sont qu'indicatives et ne sont pas opposables.
Nous n'avons aucunement les moyens de payer ces 4000 euros et envisageons à grand regret l’arrêt du projet... 

Finalement, le 8 novembre, après d'âpres négociations, le constructeur prend à sa charge l'ensemble des 8000 euros" de surcoût pour éviter de bloquer votre chantier de construction et votre satisfaction."

Bon, on va pouvoir reprendre. Il ne peut plus rien nous arriver, maintenant, pas vrai ?

Dernière édition par Nepher le Sam 08/Déc/2018 19:35; édité 5 fois
Partager | Citer |
0
 
08 déc. 2018
17:28:57

Octobre 2017 - Septembre 2018 : 1 an pour le coffret

Gros oeuvre > VRD / Fosse septique
Le 2 novembre le SDEA arrive pour mettre en place notre arrivée d'eau potable pour la maison.
Ils arrivent avec un énorme camion aspirateur et aspirent le sable du trottoir jusqu'aux canalisations déjà en place.
Il leur faudra juste la matinée pour creuser le trottoir, mettre une vanne pour nous, mettre en place le regard avec le compteur d'eau et refermer.
Ça c'est fait ! Nous avons une arrivée d'eau sur le terrain.

Dans la foulée, la semaine suivante, le SDEA (section assainissement) installe les regards à l'arrière du terrain pour l'évacuation des eaux usées. Un pour nous et un pour l'évacuation des eaux usées de l'immeuble voisin (qui je le rappelle passent au milieu du terrain actuellement).

Pour ce qui est du raccordement électrique, le coffret de chantier a été déposé sur le terrain début octobre. L'ESR (électricité de Strasbourg Réseaux) est venue pour le brancher sur le potelet du toit du voisin, mais le câble fourni est trop court (il fait une dizaine, de mètres, il en faudrait 15). Nous demandons un remplacement du câble, pour pouvoir faire le raccordement au plus vite. Malheureusement, ce n'est pas fait à temps, et l'ESR se déplace une seconde fois pour rien. De relance en relance, le câble a finalement été remplacé en décembre. L'ESR vient faire le raccordement en janvier, mais en fait, rien n'a changé, le câble est toujours trop court !!   Entre temps, c'est la voisine qui fournit l'électricité pour notre chantier ! Un comble !! Nous prévenons le CdT que le câble n'est toujours pas changé, et que la générosité de la voisine a ses limites. Soit il fait en sorte que bon câble soit mis en place, soit il trouve une autre solution (groupe électrogène).  Au final, il aura fallu 6 ou 7 relances supplémentaires pour que le câble soit enfin remplacé et le coffret raccordé, tenez vous bien le 6 septembre 2018, soit près d'un an après l'ouverture de chantier et notre première demande !!!!!!  Entre temps, l'ossature complète a été montée au groupe électrogène, et tant qu'à faire, le coffret de chantier a été raccordé au potelet définitif sur notre charpente. 

Dernière édition par Nepher le Sam 09/Fév/2019 17:53; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
 
08 déc. 2018
18:58:24

Décembre 2017 - Janvier 2018 : Fondations et Dalle

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
Après que nous sommes parvenus à un accord avec le constructeur début novembre, le chantier va pouvoir se poursuivre (ou commencer ?)
Le CdT nous annonce une reprise des travaux la semaine du 20 novembre. En fait, le démolisseur et le maçon ont eu d'autres chantiers entre temps, et finalement, ils s'y mettent début décembre. Bon, ce n'est que 2 semaines plus tard. Ca va encore. 
Donc on commence par démolir le mur de l'étable pour rogner 1m, histoire d'avoir la place de poser la maison. Les fondations sont creusées, et coulées dans la foulée. Il se passe du temps entre chaque intervention, mais au moins ils sont efficaces ! Le seul problème, c'est que la canalisation du voisin, qui traverse notre terrain, a été arrachée au passage... Et donc tout ça se déverse dans nos fondations, et il y a comme une odeur. Nous nous étions mis d'accord avec le voisin au moment de l'achat du terrain sur la répartition du coût de déviation de ces canalisations. Quand je demande au maçon à quel moment cela pourra être réalisé, il me répond qu'il faudra déjà attendre d'avoir terminé la dalle, et qu'on s'occupera de cette fameuse canalisation ensuite. Bon, admettons. De toute façon, en attendant, c'est eux qui bossent avec les pieds dans la m....

Les travaux du vide sanitaire se poursuivent, les canalisations d’assainissement sont posées en dessous, avec les gaines d'arrivée d'eau et d'électricité. C'est un VS de 40 cm sans trappe d'accès, cela nous étonne, mais il paraît que ça se fait. 

Juste avant Noël, le 22 décembre, ils en sont à poser les ourdis béton, et quand nous revenons de vacances, le 31 décembre, c'est terminé ! Ils sont venus entre Noël et Nouvel An pour finir ça 

Et le 10 janvier, la dalle est coulée, il n'y a plus qu'à laisser sécher.
Partager | Citer |
0
 
21 jan. 2019
22:04:04

26 Janvier 2018 - Le mur de l'étable s'effrite

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
Le 26 Janvier nous passons sur le terrain pour voir s'il y a eu du nouveau depuis le coulage de la dalle.
C'est avec surprise que nous découvrons que le mur de l'étable (mur en grès à l'ancienne) commence à s'effriter. La pluie délave le sable qui était utilisé à l'époque comme joint et les pierres se détachent et tombent sur la dalle.
En même temps les murs n'ont pas étés protégés suite à la démolition, laissant l'ancienne charpente, le plancher et les murs à l'air libre en plein hiver.  
Partager | Citer |
0
 
22 jan. 2019
00:07:02

De février à Juin 2018 - Faux espoirs et déceptions

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
Pour rappel la dalle a été coulée le 10 janvier 2018.
Le 17 janvier lors d'une réunion de chantier le charpentier vient sur place pour prendre les mesures de la dalle pour lancer la construction de l'ossature bois. Il nous annonce une livraison de la maison pour mi-mars 2018.

La reconstruction du mur de l'étable (suite à l'erreur de mesure décrite dans un précédent post) commence le 4 février pour les 6 premières rangées de parpaing et la fondation pour le mur porteur de la future charpente de l'étable est coulée.
Le 10 février les sept rangées suivantes de parpaing sont posées. Et le mur intérieur commence à pousser de quelques rangs.
Mi-mars la dalle est entourée de bâche marron, géotextile et drain en gravier. Nous demandons des nouvelles de notre maison à notre CDT, qui nous informe qu'il doit réceptionner une date de la part du charpentier prochainement. Après relance,le 29 mars le CdT nous annonce que tout se passe bien, ils en sont à la finalisation d'étude et production, ce qui donne une livraison de la maison pour le 21 avril (au lieu de mi-mars...). 
Début avril nous allons aux nouvelles pour savoir quand aura lieu le montage de la maison, ayant réalisé que le 21 est en fait un samedi... Nous informons aussi notre CdT que le mur pignon de l'étable n'est pas terminé. Nous nous inquiétons du retard accumulé mais on nous rassure: 
- d'une part "Le pignons sera terminé une fois l’ossature bois montée de façon à être dans l’exactitude avec la charpente."
- d'autre part "Le montage aura lieux Lundi 23 Avril."
- enfin "à présent nous avons une visibilité sur le montage et sur la suite des travaux." Le tout accompagné d'un planning à jour.

Le 17 avril sans nouvelle de leur part, nous recontactons notre CdT pour confirmer la livraison de la maison et informons que nous avons posé congés exprès pour voir arriver notre maison et assister à son montage que nous imaginons exceptionnel.
La réponse est la suivante : "Je transfert ce mail à la société HEIM charpente afin qu’elle me donne les détails de cette première journée. Je reviens vers vous dès réception de leurs retour." Traduction : le CdT n'est même pas au courant de ce qui doit se passer lundi prochain (on est jeudi) !!! Le lendemain, il nous envoie ce mail : 
"Après de long échange avec notre sous-traitant, celui-ci a rencontré des problèmes de production ces dernières semaines. L’ensemble du planning du mois d’Avril / Mai est donc impacté. Nous sommes donc contraint de repousser le montage de votre habitation. Mes supérieurs sont en étroite collaboration avec le sous-traitant afin de réceptionner une date de montage dans les prochaines semaines soit le plus rapidement possible.
Avec nos excuses pour ce désagrément. "
Traduction : D'une part trois semaines avant la date prévue, il n'est pas au courant qu'il y a plusieurs semaines de décalage (super pour la visibilité sur le montage et la suite des travaux), et en plus, c'est seulement quand NOUS lui demandons des nouvelles qu'il se renseigne et se rend compte du retard !!!

Le 27 avril notre Cdt après relance (encore) nous annonce une livraison de l'ossature semaine 20. Soit la semaine du 14 mai !!!

Entre temps le mur pignon de l'étable est finalement achevé (alors qu'il devait l'être au moment du montage de l'ossature) ?!? Le mur intérieur est terminé au rez de chaussé et nous nous apercevons avec stupeur que le mur à l'étage est décalé du mur du rez de chaussé d'un mètre !!! 
C'est un style mais cela ne nous parait pas très normal au vu des plans initiaux... Après plusieurs échanges de mails, il se trouve que le maçon s'est trompé d'un mètre (tiens ça me rappelle quelque chose ?) pour le mur du bas !!! En effet il n'y a pas eu de nouveaux plans de dessinés suite au décalage de la maison d'un mètre (suite à la maintenant fameuse erreur de mesure). Il s'en est rendu compte au moment de faire le mur de l'étage et a donc décidé de fixer une poutre en béton armé au bon endroit à l'étage pour pouvoir monter le mur de l'ossature comme prévu.

Le 4 mai notre Cdt nous informe qu'il a fait "une ERREUR de lecture du planning" qui fait que la semaine 20 est en fait la production de l'ossature et la pose aura lieu semaine 22. (Encore deux semaines de plus !!!)

Le 21 mai des ouvriers viennent mettre en place des cales pour que le maçon puisse couler l'arase béton pour l'ossature (il serait temps me direz-vous !) Mais faute d’électricité sur le terrain (voir post précédent) ils finissent par les fixer avec du silicone ou un truc du genre. Le maçon coule les arases le jeudi ! Ça y est ça sent bon la maison !!!
Elle devrait arriver lundi ! Nous sommes comme des fous !

Notre Cdt nous confirme le samedi 26 que le montage est prévu le lundi 29 mai 2018.
Mais alors c'est lundi 28 ou mardi 29 ? Encore une erreur de lecture ? Quand nous lui demandons confirmation, pas de réponse. Nous partons donc sur lundi 28.
Nous posons tous les deux congés pour assister à l'arrivée de l'ossature sur le terrain.
Lundi 28 mai à 7h00 nous sommes sur le terrain et nous attendons, et attendons, et appelons, et envoyons des mails et finalement rentrons chez nous extrêmement déçus et en colère...

A 16h30 nous avons enfin une réponse :
"Effectivement le montage était prévu aujourd’hui.
Nous avons eu malheureusement une panne avec le Camion HEIM charpente et l’ensemble de votre maison dessus.
La société HEIM fait le nécessaire pour rétablir ce problème rapidement.
Je n’ai à cette heure-là pas plus d’information ni de visibilité à vous communiquer."

Nous nous inquiétons du fait que le camion avec notre maison dessus soit en panne au milieu de je ne sais où. Mais le 29 on apprend qu'il est en panne au dépôt ...

S'en suivent une suite de mails et d'appels téléphoniques pour exprimer notre mécontentement.
Bref, finalement on nous annonce:
"nous nous sommes engagés sur un montage de l’ossature bois le 18/06 sous réserve d’avoir les outils de manutention adaptés à votre projet. (Pour accéder sous le porche d’entrée et procéder au levage de la structure)"
Ce qui fait trois semaines de retard supplémentaires pour une panne de camion !

Le 13 juin nous faisons une visite de chantier ! Et notre CdT nous garanti "sûr et certain, le montage aura lieu le jeudi 21 juin" ce qui est confirmé par mail le lundi 18.
L’espoir renaît nous allons enfin voir notre maison ! Nous posons congé pour voir ce moment unique.

Hélas, Hélas, Hélas, le jeudi 21 nous attendons sur le terrain et ... Rien ne se passe !!! Nous appelons 9 fois notre Cdt, envoyons sms et mails pour recevoir en réponse un sms du CdT qui dit : "Bonsoir, Mr Heim vous a contacté hier en vous laissant un message vocal, je vous invite à le recontacter".
Nous vérifions tous nos numéros de téléphones et boites mail et n'avons reçu aucun appel, ni mail, ni message d'aucune sorte !!! Aucune autre information, aucune excuse pour notre déception (c'est peu dire) et nos jours de congés... 

MAIS OU EST NOTRE MAISON !!!
Mais finalement le 22 Juin Mr. Heim nous appelle, suite à un nouveau problème de transport, l'ossature arrivera le 25 juin. Nous apprenons à cette occasion qu'ils ont sous-traité la fabrication de l'ossature à une entreprise de Besançon dont on ne nous dit rien. Et donc l'ossature arrive de Besancon, les ouvriers arrivent de chez Heim à Metz et feront le montage avec une grue de Mediaco Strasbourg. Sacré bazar en perspective ! (En même temps, on s'attend à tout maintenant)

Le 25 Juin arrive et : à 8h00 nous voyons la grue garée dans la rue !!! C'est assez impressionnant !
Il va peut être enfin se passer quelque chose aujourd'hui !!!

Voilà nous sommes le 25 Juin pour une dalle coulée mi-janvier. Et un montage prévu mi-mars. Soit environ trois mois de retard. Pour info, on nous avait dit que le délai entre la prise de cote et la livraison d'une ossature bois est de 4 à 5 semaines... Dans notre cas, cela aura mis 5 mois !!!

Pour résumer : 
- 17 janvier : livraison prévue 3° semaine de mars
- 29 mars : "le montage de l'ossature bois est prévu le 21/04"
- 4 avril : "à présent nous avons une visibilité sur le montage et sur la suite des travaux" , "le montage aura lieux Lundi 23 Avril"
- 18 avril : "Nous sommes contraint de repousser le montage de votre habitation"
- 27 avril : "le planning actualisé avec comme la semaine 20 correspondant au Montage de l'ossature bois"
- 4 mai : "le montage est semaine 22"
- 26 mai : "le montage de votre maison débutera Lundi 29 mai"
- 5 juin : "nous nous sommes engagés sur un montage de l'ossature bois le 18/06"
- 13 juin (lors du RDV de chantier) : "Sûr et certain le jeudi 21 juin"
- 21 juin : finalement ce sera le 25







 
Partager | Citer |
0
 
09 fév. 2019
18:13:59

25 Juin - Arrivée de l'ossature !!!

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
Lundi 25 juin, 8h
Nous voyons la grue dans la rue (qui d'ailleurs bloque un peu la circulation sur la N4 qui traverse Saverne). C'est un bon signe, il devrait enfin se passer quelque chose. Mais en même temps, vu que cela fait déja 3 mois que l'ossature est censée arriver, nous attendons de la voir effectivement pour y croire. 
Nous discutons un peu avec le grutier en attendant, et il nous dit que la grue a été commandée pour 8h. Les gars de chez Heim viennent de Metz, ils ne devraient pas tarder. 


La grue louée par Innov'Habitat pour monter les murs

Après 1h30 d'attente à faire la causette au grutier, nous voyons passer un camion avec des panneaux de bois devant le terrain. Le camion s'est garé 500 m plus loin, au niveau d'un lotissement en cours de construction. Nous avons quand même un doute : les panneaux sont censés être à l'horizontale sur le camion pour pouvoir passer sous le porche. Ce serait quand même un comble que ce ne soit pas notre maison dessus... Nous vérifions, c'est bien notre nom noté sur les panneaux. YOUPI !!! C'est notre maison !!! C'est carrément impressionnant de voir ce puzzle géant arriver.



A 10h30, ca y est, le charpentier arrive enfin, la bouche en coeur. 

Ah bon ? Vous attendez là depuis quasiment 3h ? Pourtant on avait dit 10h. Il fallait le temps que le chef d'équipe prenne connaissance du chantier (c'est son premier jour aujourd'hui), et puis vérifier qu'on a tout, et 1h30 de route.
Ils viennent avec un camion grue plus petit qui peut rentrer sur le terrain. Il va donc faire la navette entre le semi remorque et le terrain pour rapporter les panneaux d'ossature et les décharger sur place. Ensuite la grue pourra faire le levage pour poser la maison

Petite vue de l'entrée sur le terrain pour se rendre compte de la configuration : le petit camion grue de Heim va chercher quelques panneaux sur le camion et les ramène en passant (tout juste) sous le porche pour les décharger.


Configuration du terrain pour le montage : le petit camion grue de Heim va chercher quelques panneaux sur le camion et les ramène en passant (tout juste) sous le porche pour les décharger

Finalement, vers midi, après discussion entre le grutier et le charpentier, la grosse grue repart car elle est trop grosse par rapport à ce qui avait été commandé. Ce qui implique que le grutier et Innov'Habitat ont perdu une demi-journée de location de grue pour rien... Il reviendra demain avec une grue plus petite.

Bref, nous sommes tous contents de pouvoir enfin commencer. Et là un des ouvriers nous demande ou sont les équerres... "Quelles équerres ?". On nous explique que normalement l'ossature est montée contre des équerres qui sont mises en place avant les arases béton pour qu'il n'y ait plus qu'à placer les murs contre et fixer le tout. Visiblement ce travail n'a pas été fait et finalement lors de cette première journée de montage, il y a un groupe qui fait des allers-retours pour décharger les planches du camion, et l'autre qui refait toute l'implantation des murs sur la dalle. Mais d'abord, c'est la pause, on va manger... Ok, une demi journée de perdue (encore).

A 15h, le déchargement commence enfin !! Mais...
L'ossature vient de chez un sous traitant de Heim à Besançon. Et visiblement, les panneaux n'ont pas été disposés comme ils ont l'habitude : ils sont cloués entre eux, et les gars de chez Heim doivent les détacher les uns des autres à coup de pied de biche. Résultat, il faut un bon moment par panneau pour les transférer du semi-remorque sur le camion grue. Mais au moins ça avance.

Transfert des panneaux depuis le semi-remorque sur le petit camion grue

Mais ces manipulations de panneaux ne sont pas sans risque : au deuxième panneau levé, CRAC, un coin est arraché en frottant contre un autre panneau sur le camion...
Mais bon, soit disant, c'est pas grave. C'est juste le contreventement, ça peut se recoller ou au pire, on coupe bien droit et on remet un bout d'OSB, et le tour est joué.
Mouais, on va dire...

Les panneaux sont déchargés par terre sur le parking, avec quelques cales pour éviter de trop les abîmer, mais malgré tout nous remarquons une pièce dont le coin a été arraché...

16h30 : fin du transbordement des panneaux pour aujourd'hui. On doit en avoir une quinzaine sur le petit camion. Au fait, le chauffeur vient récupérer sa remorque demain matin !!! Vu le rythme d'aujourd'hui, il devrait peut être plutôt revenir le mois prochain...


17h : Déchargement des panneaux sur le terrain.Pour le coup, là ils sont quand même plus efficaces. En 1/2h c'est plié. On se dit qu'ils vont commencer à mettre l'isolant sur les murs qui doivent être posés contre l'étable (l'isolant doit être mis avant, vu qu'on ne pourra pas le faire une fois monté). Mais en fait non ! 17h30 Salut à demain ! Et voila ! C'est tout pour aujourd'hui...

Bilan de la journée : c'est cool ! La maison est enfin la ! Mais ...


Sentiment mitigé : on a l'impression qu'il n'y a pas d'organisation sur ce chantier (d'ailleurs tous les ouvriers le disent aussi). On a tellement attendu ce jour et tout est fait à l'arrache...
Alors oui, la maison est là, c'est super. Mais visiblement, les gars sont venus pour faire le montage et se retrouvent à devoir faire l'implantation, puis la navette. Les panneaux sont chargés n'importe comment sur le camion (là encore c'est le charpentier qui le dit, mais en même temps, quand on fait appel à un sous traitant, il vaut mieux donner des consignes si on veut que ça soit bien fait). Le conducteur de travaux du charpentier est passé et a dit que tout allait bien, c'est juste que la grue n'est pas celle qu'il a commandée. "Si ils avaient fait ce qu'il faut, on aurait déjà pu commencer à faire le montage." Mais quel que soit l'engin qui vient, il n'y aura clairement pas la place de le mettre en même temps que le camion. Donc il faut que toute l'ossature soit déchargée d'abord et qu'ensuite la grue vienne faire le levage. Mais une fois l'ossature déchargée, il n'y aura plus la place de travailler...
Résultat de la journée : on a 15 panneaux d'ossature sur notre terrain.
Partager | Citer |
0
 
19 fév. 2019
16:21:16

25 juin - 06 juillet : Montage de l'ossature

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
Mardi 26 juin 2018

Quelques panneaux de plus ont été déchargés du semi remorque. Et ils commencent à poser l'isolant et le pare-pluie des murs de façade qui seront contre le mur de l'étable.

Habillage des panneaux d'ossature

Le chef d'équipe n'arrête pas de râler et pester. Deuxième jour de chantier et il en a déjà ras le bol. De ce que j'ai compris ils ont perdu la matinée à aller chercher un groupe électrogène. Ils ont découvert qu'il n'y a toujours pas d'électricité sur le terrain, et donc sans électricité il faut utiliser un groupe électrogène. Sauf que celui qu'ils avaient dans leur camionnette ne fonctionne pas et il a fallu qu'ils aillent en louer un.
Pour l'instant tout baigne 😐

Déchargement des panneaux sur le terrain. J'avoue que ce n'est pas simple : il faut passer chaque panneau par dessus le mur pignon de l'étable pour les déposer derrière sur la dalle. Et sans oublier de calculer dans quel ordre ils vont devoir être assemblés

Ensuite, le déchargement des panneaux sur le terrain est délicat : il faut lever chaque panneau par dessus le mur pignon de l'étable. A mesure qu'ils sont déchargés, les panneaux sont empilés sur la dalle, et l'isolant extérieur et le pare pluie sont posés sur chaque panneau avant de décharger le suivant. Tout ça en calculant l'ordre dans lequel les panneaux devront être posés : le premier à poser doit être déchargé en dernier.


Mercredi 27 juin 2018

9h30 Une nouvelle grue est installée sur le chantier. C'est le modèle plus petit par rapport à celui de lundi. Mais déjà impressionnant !
A priori ils vont commencer à lever les murs aujourd'hui 😃

La grue utilisée pour le montage


14h : Ca y est, ça monte ! 3 murs de 8 m de haut sont déjà installés, c'est impressionnant !


Début du montage de l'ossature


Dans l'après midi, un nouveau camion est arrivé avec notre charpente. Le temps de décharger et le montage de la maison continue.

Entreposage de la charpente

Fin de journée, ça commence à prendre vraiment forme !

montage de l'ossature

Il y a quand même quelques petits soucis de mesure. Il manque quelques cm par ci par là, et donc l'ossature dépasse de la dalle d'un côté.... 

Mauvais calcul ! Le mur dépasse de la dalle


Et la position des arases béton ne correspond pas exactement, donc certains panneaux sont posés seulement en partie sur les arases, ou même complètement à coté, et ne tiennent que par les équerres métalliques et les cales de niveau en plastique...

Ossature à coté de l'arase béton, on voit le jour par dessous

On se demande même si les équerres sont vraiment utiles : ici, l'arase béton a du être défoncée pour pouvoir poser l'équerre qui est quand même à 2 cm du mur :/ 

Cette équerre sert-elle vraiment à quelque chose ?

Dernière édition par Nepher le Mar 19/Fév/2019 17:48; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
 
19 fév. 2019
16:45:49

25 juin - 6 juillet 2018 : montage de l'ossature

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
Jeudi 28 juin

Le grutier n'étant pas disponible, il n'y a eu que des transferts de panneaux depuis le semi remorque jusqu'au chantier.


Empilement des panneaux sur la dalle.


Vendredi 29 juin

Nouvelle journée de montage : le mur de la cuisine est monté, avec une belle baie vitrée qui sera orientée au sud ! L'espace cuisine, salon, séjour sera bien lumineux. Ca, il n'y a rien à dire !

Montage de l'ossature coté cuisine

Finalement, l'arase n'étant pas si 'rase' que ça, l'un des panneaux a du être recalé pour être à niveau avec les autres et tient essentiellement grâce aux autres panneaux à côté.
Et en faisant le tour de la maison, nous nous rendons compte que le mur intérieur qui sépare la cuisine de la chambre
est décalé de 10 cm côté chambre. Ce qui fait que la cuisine est trop grande (nous avons déjà commandé la cuisine sur mesure) et la chambre trop petite. Et surtout la fenêtre de la chambre sera incluse dans le mur ! En plus, l'arase béton sur la dalle n'est pas alignée sur le mur ! Ce mur repose donc sur les cales plastique uniquement...
En comparant nos plans avec ceux du charpentier il s'avère que nous n'avons pas les mêmes. Il y a eu une modification des plans sans que nous ne soyons avertis ! Et les nouveaux ne nous conviennent pas.
Nous avons appelé notre conducteur de travaux qui bien sûr n'a pas daigné répondre...

Mur cuisine - chambre décalé


Fin de la première semaine de montage, on a quand même bien avancé, ça commence à vraiment ressemble à quelque chose !

fin de la première semaine de montage
Partager | Citer |
0
 
22 fév. 2019
17:48:40

Début juillet 2018 : le montage de l'ossature continue

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
Lundi 2 juillet 2018
Notre conducteur de travaux a enfin daigné se déplacer sur le chantier dont il a la charge...
Il commence par nous expliquer que si les plans ont changé c'est la faute du charpentier et que l'info ne lui a pas été transmise. Ah bon ? Le charpentier prend des libertés ?
Après étude du dossier, des différentes versions du plan et un coup de téléphone au chef charpentier il a finalement réalisé que c'était le bureau d'études qui avait imposé cette modification à cause des résistances de structures qui doivent supporter le porte à faux de l'étage qui dépasse par rapport au rdc. Ah ok, et donc le CdT n'est pas au courant des modifications imposées par le bureau d'étude ?
Pourtant, le maçon à coulé les fondations en accord avec ces plans modifiés. C'est donc qu'Innov'Habitat avait les bons plans, et le CdT qui ne nous a pas transmis les plans et demandé notre accord pour modifier le contrat...

Resultat impossible de modifier la maison c'est comme ça et pas autrement. Alors oui il comprend (mais il ne s'excuse pas), et il reconnait que ces plans auraient du nous être transmis. Mais de toute façon c'est le bureau d'études qui a imposé ça et même si on avait été au courant on n'aurait rien pu changer non plus. Alors là on s'est un peu énervés. Alors les plans qu'on signe, c'est seulement de l'à peu près ? Et ensuite, c'est eux qui décident de ce qui est faisable ou pas... Et nous dans tout ça, on passe après, et c'est à nous ne nous adapter. Pourquoi faire signer des plans et un contrat si c'est pour les modifier ensuite. Et le respect du client il est où ?
Finalement, nous avons réussi a négocier quelques arrangements pour compenser la perte d'espace dans la chambre. Soit en réduisant un doublage de mur pour gagner quelques cm ou alors de créer des niches dans le mur déplacé pour compenser le fait qu'on ne puisse plus mettre d'étagères. Et pour la fenêtre qui va être complètement collée au mur ? Ca ce n'est pas important, de toute façon d'après le CdT, la plupart de leurs clients leur demandent ça pour gagner de la lumière.


Ensuite, le montage de l'ossature continue, sauf que la grue tombe en panne... Pas possible de continuer pour l'instant, cela devrait reprendre la semaine prochaine. Décidément, nous sommes maudits !

En attendant, le camion sur lequel était entreposé notre ossature a du repartir, et les panneaux sont maintenant posés à même le sol.
Entreposage de l'ossature à même le sol
Partager | Citer |
0
 
06 mars 2019
09:48:34

Arrêt du récit

Second oeuvre > Autres
Suite à un accord avec notre constructeur nous arrêtons notre récit.

Celui-ci sera supprimé.

Merci pour votre soutien.
Partager | Citer |
0
 
Estelleetjules 
96 msg (67)
Le 06/03/2019 à 13h44
Bon courage, dommage que les constructeurs n’assument pas leurs conneries, le mien aussi m’avait demandé d’enlever des articles qui le désavantage !!!
Finalement les avis sont des avis maîtrisés car sinon chantage aux clés... morale de l’hisToire c’est pas parcequ’il N’y a pas d’av Négatif qu’un constructeur est bon !!!
Partager | Citer |
1
Nepher 
37 msg (67)
Le 18/06/2019 à 07h45
Bonjour à tous
Notre constructeur n'ayant une fois de plus pas tenu ses engagements, nous allons reprendre ce récit de construction.
Et nous allons être le plus exhaustif possible sur ce qui a été fait, bien fait (ça arrive quand même de temps en temps), mal fait, pas fait, en passant par les promesses non tenues
Âmes sensibles s'abstenir
Partager | Citer |
3
p21 
102 msg (57)
Le 18/06/2019 à 11h26
Bonjour Nepher,
J'en suis sincèrement désolé pour vous. En même temps, malheureusement cela ne m'étonne pas du tout, étant dans le même cas que vous. Après avoir essayé pendant des mois de trouver un accord à l'amiable, la situation est complètement bloquée.
Je vais également reprendre notre récit prochainement.
Bon courage à vous
Partager | Citer |
0

En rapport avec cette page :

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Faire construire, combien ça coute ?
Faire construire, combien ça coute ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.
Calculette construction gratuite !
Calculette construction gratuite !
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

Autres récits de construction :

  • maison europassive et passivhaus a hochfelden alsace 67
     67  Maison Europassive et Passivhaus à Hochfelden (Alsace - 67)
    En 2012, nous avons decide de construire une maison labellisee Passivhaus, via un maitre duvre passionne du domaine, localise a GRIES. La construction ...
    Hochfelden (Bas Rhin) Par 15kwh67270 245 mess.
  • notre futur chez nous en alsace
     67  Notre futur chez nous en Alsace
    Bonjour, Nous sommes un couple encore sans enfant qui vit en Alsace, tout en haut a droite de la France. Nous avons decide de nous lancer a notre tour ...
    Bas Rhin Par fouli67 196 mess.
  • maison toit plat karelis a spachbach
     67  Maison toit plat Karelis à Spachbach
    Je debute la construction d'une maison a toit plat apres 10 mois de planification. C'est une maison mi-ossature mi-poteaux-poutres que me montera Karelis. ...
    Oberdorf Spachbach (Bas Rhin) Par mictaz67 206 mess.
  • scoubidou crepis fini terrasse presque finie
     67  Scoubidou - Crépis fini, terrasse presque finie !
    Bienvenue chez Scoubidou et Scoubidette Chronologie Pour ceux qui decouvrent notre projet, en voici les grandes lignes, avec un acces direct aux bonnes ...
    Bas Rhin Par scoubidou 1286 mess.
  • la conquete de l ouest
     67  La conquête de l'Ouest
    Notre projet de construction a demarreen septembre 2010 et nous approchons de la fin. Il s'agit d'une maison de 140m2 sous-sol de 100m2 garage double ...
    Bas Rhin Par ouliette 76 mess.
  • notre maison moderne q bi en alsace projet terrasse en cours
     67  Notre maison moderne Q-BI© en Alsace - projet terrasse en cours !
    Bonjour a tous, Voici le descriptif de notre projet de construction. Il se situe dans un petit village au Nord-Ouest de Strasbourg. Maison contemporaine ...
    Bas Rhin Par colombine 851 mess.
  • ma maison ossature bois monopente
     67  Ma Maison Ossature Bois Monopente
    Apres 3 ans de recherches d'achat de maison infructueuses, le fait de me tourner vers la construction a ete un declic. Un coup de coeur pour le premier ...
    Bas Rhin Par magdi 188 mess.

"Maison ossature bois - Innov' Habitat"

Accueil du projet Sommaire du projet Photos du projet Derniers messages Partager
Nepher Auteur : Nepher
Localisation du projet Lieu de la construction :
FRGrand-EstBas Rhin Saverne Voir sur une carte
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Type de travaux : Construction neuve
Type de construction : RDC + étage
Label énergétique : RT2012
Surface habitable : 134m²
Superficie terrain : 850m²
Informations sur le projet Maitre d'oeuvre du projet :
Innov Habitat
Raccourci internet du récit Raccourci internet
Aucun raccourci internet pour ce récit.
Voir