Menu utilisateur
Menu

[91] Un R+1 à Viry...

Récit de construction de edebar - 317 messages - Affiché 90.216 fois

Présentation du projet :

Auteur du récit

edebar

Messages : 726
De : Paris (91)
Ancienneté : + de 11 ans

Récit créé le :

28 mai 2009 à 13h51

Présentation du projet :

Bonjour,
je ne commence qu'aujourd'hui le récit d'une construction dont le projet a commencé à germer il y a presque 3 ans, l'été 2007. Je vais essayer de retracer les différentes et nombreuses péripéties qui ont jalonnées ces 3 ans...

Nous recherchions une maison dans un périmètre très restreint depuis bientôt 2ans. Une activité d'environ un WE par mois consacré à une poignée de visites. Nous étions très exigeants en terme de situation géographique, de superficie et d'état général de la maison. Une exigence qui nous a amené à ne faire aucune proposition.

Quand soudain nous sommes tombés sur un terrain idéalement positionné, 3 minutes de la gare, 10 minutes du centre ville, rue à sens unique calme, belle superficie, à 5 minutes de chez nous, tout pour plaire... Et là, la galère à commencée.

Sur ce terrain un magnifique début de construction. Toutes les ouvertures toutes au nord-ouest, une construction sur béton banché mal ficelée. Ni fait, ni à faire. Qu’à cela ne tienne nous la ferons démolir et nous reconstruirons à notre façon.

Sommaire du projet :

Le récit de la construction :

Option de lecture :
28 mai 2009
14:07:15

Episode 1 : L’obtention du permis de construire.

Préparation > Permis de construire
Après la signature du contrat de vente, il a fallut s’atteler à la recherche d’un constructeur pour pouvoir déposer un permis de construire.
Après avoir épluché les différents plans locaux d’urbanisme, le plan de prévention des risques d’inondation du coin, nous avons établi un premier plan que nous avons fait coter par différents constructeurs.
Nous avons retenu Maison Bell du groupe Diogo Fernandes. Il s’agit d’une entreprise générale du bâtiment. Les tarifs étaient supérieurs à la concurrence, sans être completement prohibitif, mais le sérieux apparent de la boite à l’époque nous a conquis.
Après dépôt de ce permis de construire, une petite modification (sur le plan 3D, quatre arbres dessinés au lieu de trois),nous avons obtenu le permis de construire.
Premier rebondissement : la préfecture déclare le permis illégal à peine un mois et demi après son obtention… La DDE avait pourtant donné son accord au projet… Ce que nous ignorions, c’est qu’en même temps que le recours des tiers court un recours administratifs, ce pendant ce recours administratif que c'est exprimé la DDE..
La DDE indiquait que notre terrain était une « dent creuse » et que du fait du Plan de Prévention des Risques d’Inondations (PPRI) nous ne pouvions pas construire un bâtiment dont l’emprise au sol va jusqu’au 30% du terrain comme indiqué dans le PLU mais seulement 20%. Or l’emprise au sol du bâtiment fait 24% du terrain.
Nous nous sommes battus sur deux fronts : d’une part le terrain est déjà construit, il ne s’agit donc pas d’une dent creuse. D’autre part une parcelle voisine est vide de construction, il fallait donc s’entendre sur la notion de « dent creuse ».
Pour information, une dent creuse est une unité foncière vide de construction entourée d’unités foncières construites ou non constructibles (forêts, routes,…)
Brefs, nous obtenons gain de cause auprès de la préfecture au bout de quelques mois d’échanges. Merci la mairie, pour son efficacité remarquable, pour ses conseils et pour son attitude globalement tout au long du projet.

Dernière édition par edebar le Ven 29/Mai/2009 16:59; édité 2 fois
Partager | Citer |
0
 
28 mai 2009
14:23:03

Episode 2 : L'achat du terrain

Préparation > Terrain
Après l'obtention du permis de construire, rendez vous est pris avec l'agence pour l'achat du terrain.
Il faut que les vendeurs reviennent en France pour la vente.

Lorsque le notaire nous reçoit mi juin 2007, voici sa première parole: "je suis dans l'incapacité d'organiser la vente"...
Le montant des créances du vendeur + la taxation sur la plus-value dépasse le prix de vente du terrain.
Gloups.
Scène de folie chez le notaire, la vendeuse devient folle tape partout, je me lève prêt à lui en coller une si elle s'approche trop de ma fille, quelques mois à peine, dans les bras de mon épouse. Je la préviens. La négociatrice de l'agence sort la vendeuse folle.
Pour nous, coup dur vu toutes les démarches engagés, notamment le géomètre pour le relevé NGF, les constructeurs, etc.
On bloque tout le processus: le terrassiers qui devait intervenir le lendemain est annulé.

A ce que nous avons pu comprendre, il y a eu une sombre a*n*q*e envers la banque qui avait débloqué tous les fonds pour la construction du pavillon (et croyant donc la construction finie) et depuis 2004 les précédents proprios sont partis à l'étranger, arrêtant du coup le remboursements de leur prêt ! Normââââl...
Après quelques calculs on se rend compte que si la banque réduit un peu ses frais liés au contentieux (10%), l'affaire passe.
Après avoir joint le service contentieux de la banque en question, nous somme tombés sur la personne qui s'occupait du dossier. Il en avait un peu gros sur la patate de ses courriers au consulat: "De toute façon nous sommes inscrit sur un registre qui fait que nous nous servons avant l'état, donc hors de question que je réduise mes frais"...

Nous avons donc démarché la banque par téléphone sans obtenir gain de cause... Le notaire de son coté fait de même.
Il vérifie ce qui se fait aussi en ce qui concerne la plus-value dans le cas de résidents étrangers.

Une semaine après courrier de notre banque: super l'échéancier, ce grrrr de notaire a débloqués nos fonds trois jours avant la vente.
Surtout que nous avions pris une semaine en famille pour nous ressourcer, nous.
Sitting chez le notaire pour qu'il fasse le nécessaire auprès de la banque. Mais la caution du premier prêt est partie et les interets aussi...

Au final le notaire peut organiser la vente: il n'est pas tenu de payer directement à l'état la plus-value dans le cas de résidents étranger. Mais les vendeurs ne veulent plus revenir... Il faut leur payer leurs billets d'avion, 4000€ nous sont réclamés. Très très fort. C'est cher pour revenir de Kinshasa !

Bon en final c'est la vendeuse qui revient, mais elle prend sont temps... 2 mois après le premier rendez-vous, en aout, alors que nous avions soldés tout avec la banque et le notaire en une dizaine de jour.

C'est la fête chez le notaire. L'gence immobilière n'est pas présente (ben oui ce sont les vacances). En quelques minutes la vendeuse
- essaye de nous vendre un système de filtration des eaux
- essaye de nous soutirer 200 € parce que son portable est HS et qu'elle ne peut plus appeler son mari
- essaye de nous soutirer 100 € en en appelant à notre générosité
De son coté le notaire
- re rédige son acte de vente: c'est du n'importe quoi, il parle d'un terrain avec un cabanon (soit le terrain que nos vendeur ont acheté)
- donne 200€ en "avance" à la vendeuse pour qu'elle se calme. Qui tic grave quand elle voit que le cheque est aussi au nom de son mari... Dommage...
Donc la vendeuse
- ben en fait il lui faut du liquide: normal: il faut qu'elle mange
Nous
- bon ben non...
Et puis on signe...

En sortant il faut lui filer aussi 2€, elle peut gentiment nous escorter jusqu'au DAB.
Bon non... Alors on se fait maudir jusqu'à la douzième génération.
C'est pas grave... On a eu notre stock d'émotion. Et encore depuis le temps, je crois que j'en ai oublier !

Dernière édition par edebar le Jeu 28/Mai/2009 21:39; édité 7 fois
Partager | Citer |
1
 
angele_cyril 
2 790 msg (28)
Le 28/05/2009 à 14h37
Cette histoire m'a l'air énormément semé d'embuche...vous avez dû vous arracher les cheveux !
Partager | Citer |
1
edebar 
726 msg (91)
Le 28/05/2009 à 15h13
En effet... Un parcours semé d'embuche...
Mais aujourd'hui le gros de l'orage est passé, même si cela tonne encore quelquefois...
Partager | Citer |
1
28 mai 2009
21:22:31

Episode 3 : Les plans

Préparation > Plan de maison
Nos "exigences"
- En bas
- Au moins une chambre.
- Une salle d'eau.
- Des toilettes sans mitoyenneté au salon
- Une entrée séparée
- Une grande cuisine
- Un grand salon/séjour avec un espace pour un piano à queue
- En haut
- Une suite parentale avec dressing & salle d'eau
- Deux grandes chambres
- Un bureau
- Un espace communautaire entre les chambres
- Une salle de bain
- Des toilettes séparés
Voici donc les plans "définitifs".
Avant d'arriver sur ces plans, de nombreux plans intermédiaire ont vu le jour. Sur la base des conseils délivrés par notre cher commercial. A la question quelle est la taille standard pour un escalier de deux quarts tournants, il réponds un carré 1,80x1,80, si vous voulez confortable faites 1,80x1,90.
L'escalier a notament longtemps été en montant face à la porte d'entrée. Sauf qu'après le passage du bureau d'étude sur notre plan, notre salle de bain de l'étage s'est retrouvée à 1,5m de large au lieu d'1,75m. Gênant pour placer la seule baignoire de la maison...
Donc nous avons voulu réduire l'escalier, le pousser en supprimant le mur de refend afin de ne garder que deux poteaux. En voulant le réduire nous avons recherché toutes les notions d'architecture de façon à garder l'escalier le plus petit possible et le plus agréable possible.
Et là surprise, nous nous sommes rendu compte qu'un escalier de 1,80x1,90 était trop petit. A plus forte raison un escalier de 1,80x1,80 ! Donc nous sommes partis sur un escalier de 2,00X2,20, et nous avons complètement revu nos plans...
Bref, trêve de bla bla, les voici.

Dernière édition par edebar le Mar 29/Sep/2009 06:12; édité 3 fois
Partager | Citer |
0
 
28 mai 2009
21:38:17

Episode 4 : le radier

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
Suite a une étude de terrain, que nous avons fait faire, avec nos propres moyens, la précaunisation fut simple: "radier".
Notre constructeur s'est donc plié à cette exigence après un avenant fort désagréable.
Sauf que boulette. Me rendant sur la parcelle à la fin du coulage (fait en une journée juste après le coffrage, hélas j'étais au travail :() j'ai comme un préssentiment, vite confirmé par le cordeau.... Il s'est planté dans l'implantation.
Alors qu'ils ont détruit un mur mitoyen marquant la limite de notre parcelle, on ne sait toujours pas pourquoi le constructeur pose les fers de chainage d'angle de façon à ce que la maison ne soit plus mitoyenne de 22cm d'un coté et 10 de l'autre. Et cela, bien sur sans nous avertir.
En effet le terrain n'est pas d'équerre et les règles de 3 ne sont pas le fort de notre maitre d'œuvre. Il suit donc bêtement le plan, les cotes mentionnées. Fausses, même si on suit les dimensions du plan de géomètre fournit (Vous comprendrez par la suite la subtilité).
Bref, grosse bataille pour que Monsieur Bell rectifie le tire.
Car évidemment, au siège, Mr le chef de Maison Bell trouve même le problème négligeable...

En fait le radier n'est décalé que de 7 cm car le conducteur avait prévu les parpaing sur le radier, décalé d'environ 13 cm du bord... C'est donc 7 cm qu'il faut rattraper.
Même si ça ne vaut pas un radier d'un bloc, le responsable de notre conducteur de travaux nous explique qu'il va faire une poutre de 20 cm ferrailler dans tous les sens, avec un renfort de fondations. Nous demandons une explication ecrite des mesures mises en oeuvre. Rien. Mais après un autre appel, la poutre passe à 25cm, "ça ne bougera pas". Peut etre mais nous demandons toujours des explications sur ce qui va être mis techniquement en place pour réparer la bévue. Là, génial, la poutre passe à 30 cm. A ce jour nous n'avons toujours pas eu une seule explication sur ce qui a été mis en place.
Mais bon la poutre est bien là. "on peut construire un immeuble dessus obtiens-je en réponse à chaque fois que je réitère ma demande.
Partager | Citer |
0
 
28 mai 2009
21:41:42

Episode 5 : le vide sanitaire

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
Quatre rangs de VS doivent être montés pour que le sous-sol soit au bon niveau. Le constructeur commence à monter le premier rang puis m'appelle: les dimensions que vous nous avez fournit sur le terrain sont fausses.
"Ben, c'est un plan de géomètre" dis-je innocemment ?
Et voila toute la subtilité, un plan de géomètre n'est pas un plan de bornage. Le plan est faux à une dizaine de cm près d'un coté. Mon constructeur bloque donc la construction et me demande un plan de bornage.
Sauf que mon constructeur s'est bien gardé de me demander ce plan de bornage, de même qu'il s'est bien abstenu de mesure avant de construire... Pourquoi le faire après si ce n'est pour nous casser menues les parties ?
Partager | Citer |
1
 
Acissej 
728 msg (59)
Le 28/05/2009 à 21h46
Oulalala ... On peut vraiment appeler votre histoire une aventure !

Logiquement le plan de bornage n'est pas nécessaire au constructeur avant de pouvoir délimiter le terrain et la construction ?!
Partager | Citer |
0
edebar 
726 msg (91)
Le 28/05/2009 à 21h51
Et si... C'est meme écrit sur le CCMI. Et justement c'est ce que je lui reproche: de ne pas m'avoir indiqué que le plan que je fournissais était un plan de géomètre et non un plan de bornage !
Je ne voyais pas la différence. Maintenant si !
Partager | Citer |
1
28 mai 2009
21:53:40

Episode 6 : Contre-temps "bornage"

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
Hum nouvelle galère en route: un plan de bornage doit etre contradictoire, sinon il n'est pas valable.
Or notre voisin est une parcelle inutilisée d'un magazin Picard. Le terrain appartient à une société civile immobilière qui le loue en crédit bail à Picard. Mon super géomètre ne bouge pas des masses pour réunir les parties: tout repose sur nos épaules.
Bref, après moultes recherche nous arrivons sur le responsable immobilier de la société en question qui en a franchement pas grand chose à faire de notre chantier arrêté. De même la responsable immobilière de Picard ne peut prendre aucune décision sans un pouvoir de la société immobilière en question... Galère.
Bref, entre les vacances des uns et des autres, j'arrive à faire en sorte que la société civile immobilière envoie à Picard la fameuse procuration. Deux semaines de perdues.
Enfin presque, car un savant jeu de "non je n'ai rien reçu", "si j'ai envoyé", "alors je vais renvoyer", "ben non j'ai toujours rien reçu" c'est engagé. Dix jours de perdus.
Et là le ponpon, la personne de Picard ne veut pas se déplacer, elle souhaite se faire représenter par un géomètre plus compétent qu'elle... C'est sur, aller hop un autre géomètre dans la boucle ! Mais il a fallut qu'elle le contacte. Une semaine de perdue...
Je pousse les deux géomètres à fixer un rendez vous ensemble sur le terrain, je me plierais à leur bonne volonté. Mais non il faut que le responsable du magasin Picard soit là aussi ! A n'y rien comprendre. Finalement j'arrive à mettre tout le monde d'accord à l'arrache... Dix jours de perdus.
Après il faut que mon géomètre rédige l'acte, l'envoie à signer à l'autre géomètre qui lui même l'envoie à Picard qui le renvoi à son géomètre qui renvoi au mien et puis là... Le dossier se perd. Très très fort. Heureusement la dame de Picard m'a faxé la photocopie de l'exemplaire que je renvois immédiatement à mon constructeur en recommandé.
J'obtiens le dossier un mois plus tard en allant faire un tour chez mon géomètre, en plein déménagement.
Partager | Citer |
1
 
Acissej 
728 msg (59)
Le 28/05/2009 à 21h55
En même temps, on ne peut pas tout savoir, et si les gens ne nous donnent pas de bons conseils alors qu'ils le peuvent, ça nous aide pas .... et on avance pas non plus !

Jvous souhaite bon courage, et je vais suivre votre projet
Partager | Citer |
0
edebar 
726 msg (91)
Le 28/05/2009 à 22h02
Nous aurions du faire gaffe sur le sujet... Mais l'agence commerciale aussi. En fait l'agence a été particulièrement légère sur tous les points, et les conséquences ont été lourdes. Le commercial est partit entre temps aussi, à cause de nous ? Nous l'ignorons, mais le pensons. Sans regret, son incompétence nous a couté cher.
Partager | Citer |
0
Acissej 
728 msg (59)
Le 28/05/2009 à 22h08
edebar a écrit:Nous aurions du faire gaffe sur le sujet... Mais l'agence commerciale aussi. En fait l'agence a été particulièrement légère sur tous les points, et les conséquences ont été lourdes. Le commercial est partit entre temps aussi, à cause de nous ? Nous l'ignorons, mais le pensons. Sans regret, son incompétence nous a couté cher.


Et qui est-ce qui trinque ? C'est le client dans tout ça ...
Les gens incompétents, nous avons connu également, mais comme tu le précises, ils partent un jour ou l'autre.
Enfin, espérons que la suite soit meilleure, c'est tout le mal que je vous souhaite
Partager | Citer |
0
Acissej 
728 msg (59)
Le 28/05/2009 à 22h09
edebar a écrit:Hum nouvelle galère en route: un plan de bornage doit etre contradictoire, sinon il n'est pas valable.
Or notre voisin est une parcelle inutilisée d'un magazin Picard. Le terrain appartient à une société civile immobilière qui le loue en crédit bail à Picard. Mon super géomètre ne bouge pas des masses pour réunir les parties: tout repose sur nos épaules.
Bref, après moultes recherche nous arrivons sur le responsable immobilier de la société en question qui en a franchement pas grand chose à faire de notre chantier arrêté. De même la responsable immobilière de Picard ne peut prendre aucune décision sans un pouvoir de la société immobilière en question... Galère.
Bref, entre les vacances des uns et des autres, j'arrive à faire en sorte que la société civile immobilière envoie à Picard la fameuse procuration. Deux semaines de perdues.
Enfin presque, car un savant jeu de "non je n'ai rien reçu", "si j'ai envoyé", "alors je vais renvoyer", "ben non j'ai toujours rien reçu" c'est engagé. Dix jours de perdus.
Et là le ponpon, la personne de Picard ne veut pas se déplacer, elle souhaite se faire représenter par un géomètre plus compétent qu'elle... C'est sur, aller hop un autre géomètre dans la boucle ! Mais il a fallut qu'elle le contacte. Une semaine de perdue...
Je pousse les deux géomètres à fixer un rendez vous ensemble sur le terrain, je me plierais à leur bonne volonté. Mais non il faut que le responsable du magasin Picard soit là aussi ! A n'y rien comprendre. Finalement j'arrive à mettre tout le monde d'accord à l'arrache... Dix jours de perdus.
Après il faut que mon géomètre rédige l'acte, l'envoie à signer à l'autre géomètre qui lui même l'envoie à Picard qui le renvoi à son géomètre qui renvoi au mien et puis là... Le dossier se perd. Très très fort. Heureusement la dame de Picard m'a faxé la photocopie de l'exemplaire que je renvois immédiatement à mon constructeur en recommandé.
J'obtiens le dossier un mois plus tard en allant faire un tour chez mon géomètre, en plein déménagement.


Purée, quelle galère ...
Partager | Citer |
0
35 personnes
surveillent ce récit
Suivre ce récit

"Un R+1 à Viry..."

Accueil du projet Sommaire du projet Photos du projet Derniers messages Partager
edebar Auteur : edebar
Localisation du projet Lieu de la construction :
FRIle de FranceEssonne Viry Chatillon Voir sur une carte
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Type de travaux : Construction neuve
Type de construction : Sous sol + RDC + étage
Style : Contemporaine / classique
Surface habitable : 160m² (7 pièces)
Superficie terrain : 411m²
Informations sur le projet Constructeur du projet :
Maisons Bell
Avis du membre :
 Satisfait
Raccourci internet du récit Raccourci internet

En rapport avec cette page :

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Comment trouver des avis pertinents sur un constructeur ?
Comment trouver des avis pertinents sur un constructeur ...
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Autres récits de construction :

  • maison r 1 rt 2012 110 m2
     91  Maison R+1 RT 2012 - 110 m2
    Ce forum et ces recits ayant ete une mine d'informations pour moi et notre projet commencant a etre en bonne voie, nous avons decide de creer un recit ...
    Viry Chatillon (Essonne) Par Browncoat91 52 mess.
  • maison bbc ossature bois en essonne avec galvaing bgn
     91  Maison BBC ossature Bois en Essonne avec GALVAING BGN
    Le choix d'une maison a structure bois s'inscrit : Dans une demarche de respect de l'environnement eu egard aux materiaux utilises (bois francais issus ...
    D Huison Longueville (Essonne) Par JohannetNathalie 52 mess.
  • merisier le cauchemar des maisons barilleau
     91  Merisier : le cauchemar des Maisons Barilleau
    Comme beaucoup d'entre nous le reve est de devenir proprietaire. Apres avoir reflechi nous voulions nous lancer dans un achat tout fait, mais avec Mr nous ...
    Breuillet (Essonne) Par Frimousse&Yannou 997 mess.
  • notre maison
     91  Notre maison
    Ca y est, l'avanture commence vraiment Nous avons recu notre permis de construire vendredi 15 mai 2015. Debut du delais de recours des tiers des l'affichage ...
    Igny (Essonne) Par didi.12 168 mess.
  • maison r 1 bbc
     91  Maison R+1 BBC
    Marre de la location, nous voici parti dans le projet de l'achat. Tout d'abord dans l'ancien puis au bout d'un an et demie sans rien qui nous correspond ...
    Saintry Sur Seine (Essonne) Par yohann91 1129 mess.
  • la maison de nos reves a ma cherie et moi
     91  La maison de nos rêves à ma chérie et moi
    Bonjour a toutes et a tous, c'est avec un grand plaisir que nous vous annoncons notre projet. Nous allons faire construire une maison sur la commune ...
    St Escobille (Essonne) Par Amieira91 537 mess.
  • construction a marcoussis
     91  Construction a Marcoussis
    Bonjour, Bienvenu parmi vous, Et bien c est fait nous avons signe avec notre constructeur en esperant que cela se passe bien, il s'agit des maisons ...
    Marcoussis (Essonne) Par michbab 67 mess.
Voir