Menu utilisateur
Menu

[31] L'ostal del solelh

Récit de construction de Launaguet - 55 messages - Affiché 5.702 fois

Présentation du projet :

Auteur du récit

Launaguet

Messages : 53
De : Launaguet (31)
Ancienneté : + de 2 ans

Récit créé le :

30 mai 2017 à 15h24

Présentation du projet :

Nous sommes un couple de "jeunes" retraités, Marie et Francis, qui souhaite bâtir une maison en banlieue toulousaine. Nous avons déjà construit à plusieurs reprises au gré des changements de publications, et donc de villes, dans mon métier de journaliste.

Une maison bioclimatique, construite en 1981 à Perpignan, nous a conforté dans l'idée que l'on pouvait bâtir intelligent, économe et respectueux des ressources.

C'est cet état d'esprit que nous voulons reproduire, avec l'aide de produits performants, pour cette nouvelle construction. Elle se veut aux normes du passif pour les éléments du bâti (sans en rechercher un quelconque label) et avec le moins de machinerie technique possible. Là aussi, la sobriété des moyens est un axiome de base.

Notre ambition : essayer de penser notre maison et la (faire) construire "autrement". Et,bien entendu, le partager avec ceux que cela peut intéresser. Après des mois à lire des récits sur ce forum, nous nous lançons à notre tour. Nous attendons vos remarques... constructives ...vu le nom du forum


Début des travaux en août 2017 et jusqu'en mai 2018 pour la maison... Mais il restera encore beaucoup à faire!

Vous pourrez suivre, ci dessous, le sommaire (généré automatiquement par le Forum) de tous les articles au fur et à mesure de leur publication. Vus aurez ainsi une vue globale... et/ou très détaillée.



Pour information le titre du récit : "L'ostal del solelh" signifie, en occitan, "la maison du soleil".

Vous l'aurez compris, nous nous revendiquons simplement fils et fille d'une terre, d'une langue et d'un culture. "Sem d'aqui" et aussi dans le même temps, citoyens du monde car nous sommes tous embarqués sur la même planète... et il n'y en a qu'une ! Agir local et penser global !

Sommaire du projet :

Le récit de la construction :

Option de lecture :
30 mai 2017
15:36:44

Recherche de terrain (septembre 2015)

Préparation > Terrain
La recherche d'un terrain constructible en banlieue proche de Toulouse s'est avérée difficile. Elle le fut encore plus car nous voulions, pour des raisons familiales, une localisation dans Launaguet ou les villages proches, et surtout une façade sud dégagée pour que notre projet puisse voir le jour.

Notre recherche a débuté en septembre 2015 sur deux axes :
- visites suite aux annonces des agences ou des particuliers. Sur la masse des rencontres : un seul terrain intéressant... mais il y avait une servitude cachée. Un mois de perdu avant de la découvrir et de stopper la négociation.
- recherche systématique à pied dans les quartiers de la localité et sonnettes de particuliers à l'occasion. Quelques pistes intéressantes au premier abord, mais jamais conclues positivement.

Mais quand la chance s'en mêle... tout est possible. C'est, en effet, par un matin de janvier 2016, en allant accompagner notre petit fils à l'école, que nous avons découvert notre futur terrain.




C'est parti ! Le panneau de notre constructeur sur le terrain, à la mi-mai 2017, en même temps que le dépôt en mairie de Launaguet du dossier de permis de construire.

Dernière édition par Launaguet le Ven 24/Nov/2017 21:37; édité 9 fois
Partager | Citer |
0
 
30 mai 2017
15:53:19

Terrain trouvé (janvier 2016)

Préparation > Terrain
Un panneau, nouvellement implanté dans un champ, a attiré notre attention. Une offre de vente de quatre lots dans un lotissement à venir. Vu l'emplacement par rapport à notre recherche, la surface et surtout l'orientation sud favorable nous n'avons pas hésité trop longtemps. Le lot A, le seul qui nous intéressait, était encore en vente.

Marché rapidement conclu avec une promesse de vente paraphée en février 2016. L'acte définitif a été signé en avril 2017... le temps de régler, entre lotisseur et Enedis, un problème de coffret électrique malmené lors de la création du lotissement et jamais remis en son état originel.

Le terrain, d'une superficie de 5OO m², située en zone Uc du PLU, ne comporte aucun bâtiment ou plantation. La parcelle, accessible par une entrée nord de 5 m de large donnant sur une impasse privée, est plate (enfin presque car nous découvrirons 60 cm entre la rue principale et le fond du terrain...) et mitoyenne au nord-est et au sud-est.
Au nord-est, la maison voisine est déjà construite mais, au sud-est c'est l'inconnu : un immense terrain de 20000 m2 sur lequel viendra un lotissement avec des R +1. Nous en avons tenu compte au niveau des masques solaires possibles.

Une surface de plancher de 110 m2 est attribuée par le lotisseur à la parcelle, sur les papiers annexés à la promesse de vente. Nous apprendrons trop tard, une fois le permis déposé et obtenu, que nous pouvions en construire 130 !!!
Bon à savoir : le lotisseur a, parfois, de la surface de plancher en réserve et peut répondre à une demande ponctuelle.

Contrainte spécifique du cahier des charges de ce lotissement : l'obligation, pour chacun des acheteurs, de récupérer de la totalité des eaux de pluie et de les conserver sur le terrain.
La mairie, comme c'est son droit, le demande aux promoteurs... qui pour s'éviter des frais... se déchargent sur les acheteurs.




Le lotissement et ses quatre lots. Le notre est le 1.



Le plan de bornage de notre lot.



La maison terminée vue selon plusieurs angles différents.



Le plan cadastral général.

Dernière édition par Launaguet le Lun 11/Déc/2017 10:59; édité 18 fois
Partager | Citer |
0
 
31 mai 2017
11:14:08

Les principaux généraux du projet

Préparation > Idées architecture et déco
Construire, ou plutôt dans notre cas faire construire, « sa » maison, est toujours difficile. Si l'on ne souhaite pas s'en remettre à un projet tout ficelé, il convient de se plonger dans les forums (merci ForumConstruire au passage), dans les livres, rencontrer le CAUE et les points « info énergie », participer à des visites de maisons passives, rendre visite à des fabricants, discuter avec les professionnels.... But recherché : faire ses propres choix sur les bases les plus solides possibles. C'est chronophage mais enrichissant.

Au fil de cette longue maturation, nous avons sélectionné neuf lignes forces auxquelles il faut trouver la meilleure réponse possible... ou la moins mauvaise puisque le résultat final ne peut être dans le juste compromis entre plusieurs obligations.
On pourrait résumer par :
- Réaliser un bâtiment compact et de forme simple,
- Choisir une architecture bioclimatique,
- Isoler sol, murs et toiture,
- Rechercher l'inertie thermique,
- Prendre en compte le confort d'été,
- Maîtriser la perméabilité à l'air,
- Favoriser l'éclairage naturel,
- Installer une ventilation efficace et économe,
- Recourir, au moins, à une énergie renouvelable... il ne faut pas l'oublier pour que la RT 2012 soit respectée.

On a la feuille de route, il n'y a plus qu'à faire... comme dit le maçon au pied de son mur.



L'architecture bioclimatique vue par son côté inhabituel parce que méconnu : celui de la façade nord où les ouvertures sont rares. Mais le rôle de cette façade nordé se limite pas à de la figuration: elle participe activement au concept global.


A l'inverse sur la façade sud, les ouvertures sont très présentes. Et cette façade, dont le rôle dans les apports solaires est incontestable, est habituellement mise en vedette.

Il y a ceux qui ont leur place au soleil... et ceux qui restent dans l'ombre.

Dernière édition par Launaguet le Sam 20/Jan/2018 15:04; édité 12 fois
Partager | Citer |
0
 
31 mai 2017
11:25:59

L'implantation globale du projet

Préparation > Idées architecture et déco
Le projet consiste à réaliser une maison d'un seul logement en rez-de-chaussée et deux chambres d'appoint et une grande terrasse au premier étage.

La construction sera contemporaine dans sa ligne générale, bioclimatique et aux critères du passif pour ses particularités.

Le projet ne modifie en rien le terrain et ses abords ainsi que ses aménagements. La topographie du terrain sera conservée avec quelques adaptations mineures pur le mettre parfaitement de niveau.

Le principe général d'implantation s'appuie sur l'accès au terrain qui était imposé par le règlement du lotissement. Il a donc été décidé d'implanter le garage en mitoyenneté sur l'angle nord-est et nord-ouest du lot et l'angle nord-ouest et sud ouest de la maison à 3 m de la limite de propriété en bordure de la voie privée du lotissement.

Cette implantation répond à plusieurs impératifs : réaliser un barrage aux aléas climatiques venus du nord-est et nord-ouest, obtenir le plus grand recul possible par rapport à l'allée passagère des Sablettes et dégager ainsi le maximum de jardin au sud mais, aussi et surtout, éliminer les éventuels risques d'ombrage.




Le plan de l'unité foncière montre bien les lignes force du projet.

Dernière édition par Launaguet le Sam 25/Nov/2017 09:30; édité 5 fois
Partager | Citer |
0
 
31 mai 2017
11:32:28

Le bâti du projet

Préparation > Idées architecture et déco
Le bâti sur vide sanitaire de 0,80 m, est constitué de trois éléments contigus mais distincts dans leur fonctions :
- un garage de 55 m2,
- une maison à étage 109 m2 de planchers : 72,8 en RdC et 39,5 en R+1
- un préau ouvert de 28 m2 qui assure la jonction entre ces deux premiers éléments.

La partie habitable, de par sa compacité, son orientation, ses façades orientées sud-ouest et sud-est (très vitrée à l'inverse de celles du nord-ouest et nord-est) met en pratique les règles du bioclimatisme.

Les performances énergétiques des différentes composantes de la structure sont proches de celles d'une maison passive : très forte isolation thermique en sol (R de 6), murs (R de 7,06) et toit (R de 10), menuiseries triple vitrage pour les façades exposée au nord.

Sans négliger les apports combinés de plusieurs éléments constitutifs du bâti : isolation thermique par l'extérieur donc sans ponts thermiques, étanchéité à l'air maximale, régulation de la diffusion de la vapeur d'eau, forte inertie avec la masse de béton des murs des sols et des planchers, gestion efficace de l'air entrant et sortant, casquettes solaire au sud à l'étage (avancée de toit) comme au rez de chaussée (volets roulants orientables en fenêtre) et pergola (avec toile enroulante et donc modulable selon la saison).




Le système constructif des murs : l'ISOLABLOC.
Un bloc de coffrage de 25x25x50 en bois/ciment, dans lequel sera coulé un voile de ciment de 12 cm et qui porte sur sa face externe une isolation polystyrène de 20 cm.
Avec une qualité supplémentaire à nos yeux : c'est un produit local puisque fabriqué à Castres à quelques dizaines de kilomètres de la construction.

Dernière édition par Launaguet le Sam 20/Jan/2018 15:05; édité 13 fois
Partager | Citer |
0
 
31 mai 2017
11:43:48

L'impact environnemental du projet

Préparation > Idées architecture et déco
Le projet se veut économe pour son fonctionnement quotidien et le moins dépendant possible des différentes énergies des réseaux pour ce qui de l'eau potable, de l'eau chaude sanitaire, du chauffage, de la ventilation et de l'électricité dont les consommations sont ainsi minimisées. L'eau de pluie sera traitée de manière autonome : cuve de récupération pour utilisations diverses et trop plein en puits de rétention.

Notre choix de base : investir fortement sur le bâti, par définition pérenne, et non sur les technologies, en perpétuelle progression, pour pallier les insuffisances de la construction. Comme partout, quand on rencontre un problème, on peut toujours trouver un palliatif en aval pour faire disparaitre ses effets néfastes. Mais, de notre point de vue, il vaut mieux réfléchir en amont et trouver une solution qui évite le problème. La technologie est certes indispensable, mais nous n'en voulons pas plus que le strict nécessaire pour parvenir au but fixé.

La maison veut atteindre un niveau de performance tel qu'il ne nécessite qu'un chauffage de faible puissance pour les (très exceptionnelles) longues périodes de froid. Et l'inertie est le meilleur atout contre les surchauffes estivales bien présentes, elles, en région toulousaine.



Une modélisation des protections solaires des façades sud/est et sud/ouest : avancée de toit en terrasse du R+1, pergola en RdC, brise-soleil orientables pour toutes les ouvertures.

Dernière édition par Launaguet le Sam 25/Nov/2017 12:06; édité 4 fois
Partager | Citer |
0
 
01 juin 2017
10:44:14

Recherche de constructeurs et d'architectes (février 2016)

Préparation > Choix du constructeur
Décidés à ne pas coordonner par nous-mêmes, il ne nous restait que deux possibilités de choix de partenaire pour le faire :
- un architecte
- un constructeur.

Inutile de narrer, ici, les détails de toutes nos rencontres avec des architectes (4) et des constructeurs sous statuts divers (6). Elles ont toutes été riches humainement même si quelques unes ne nous ont pas franchement emballé quand on est entré dans le vif du sujet. La vente plus rapide que prévu de notre maison actuelle (on se plaint pas !) a précipité les choses sur la fin du parcours et nous avons du choisir plus vite que nous l'avions prévu.


A ce moment là, nous n'avions plus, à nos yeux, que deux constructeurs en course .

Pour faire court, nous avons rencontré (je ne cite volontairement aucun nom sauf celui du constructeur retenu au final) :
- quatre architectes: tous très intéressés par le projet et très à l'écoute de nos demandes mais, finalement, nous avons abandonné cette piste. La démarche ne nous permettait pas de nous projeter. On commençait par parler budget, pourcentage sur les travaux... mais jamais de première approche concrète du projet. Soyons clairs, nous sommes persuadés de l'importance du travail et du rôle de l'architecte mais, dans notre cas, nous n'avons pas "accrochés". L'avenir nous dira les points sur lesquels on pourra le regretter.

- trois entreprises spécialistes du CLT : en effet, au départ du projet, nous avions choisi le procédé constructif des panneaux de bois lamellé-croisé (cross-laminated timber, CLT), communément appelés "panneaux massifs. Dans les trois cas, nous avons eu affaire à des professionnels très pointus qui nous ont permis des visites de chantiers ou de maison déjà habitées. Au final, une évidence : la note s'annonçait au dessus de nos moyens. Exit donc le CLT.
Pour être objectif, quelques "détails" ont aiguillé notre choix :une des entreprises, de par sa structure, ne pouvait pas proposer de contrat CCMI. La seconde venait d'être informée par son assurance qu'elle ne couvrait plus le CLT de provenance étrangère. La troisième, coopérative d'artisans, s'est révélée concurrentielle jusqu'au choix final entre les deux derniers en lice. De vrais professionnels imaginatifs et sans langue de bois avec qui le feeling était bien passé. Celui qui a le budget pour réaliser une maison passive dans les règles de l'art, peut les choisir sans crainte sur les objectifs.

- une entreprise de maçonnerie générale en CCMI. Super contact au niveau commercial mais pas de réaction technique probante et surtout lenteur dans le processus. A la troisième rencontre, nous n'avions toujours pas rencontré d'autre personne que le commercial, jamais vu de plan détaillé et surtout aucun chiffrage autre qu'à la louche. On a préféré couper court.

- deux coopératives d'artisans : sur le principe c'est pour nous un point fort que ce statut et c'est pour cela que nous les avons démarché après une rencontre sur un salon immobilier à Toulouse.
L'une d'entre elle, après cette première rencontre très concluante et l'envoi de notre cahier des charges, nous a signifié par téléphoné son refus car le projet était "trop compliqué" pour leur maçon. Dommage de ne pas vouloir prendre des risques (si peu à notre avis) car cette coopérative travaille bien.
L'autre coopératives est celle avec qui nous venons de signer le CCMI. On en en reparle plus en détail !

Dernière édition par Launaguet le Sam 25/Nov/2017 12:08; édité 4 fois
Partager | Citer |
0
 
01 juin 2017
11:34:26

Le constructeur retenu (mai 2017)

Préparation > Choix du constructeur
Nous étions en contact avec la CABMI (Coopérative d'Artisans Bâtisseurs de Maisons Individuelles) après une rencontre sur un salon immobilier à Toulouse. La première approche avait été plutôt favorable : pas de commerciaux sur leur stand, mais le directeur de la coopérative et les artisans qui répondent aux visiteurs.
Pour nous, la manifestation d'intérêt pour un projet bousculant les habitudes, la rencontre des futurs intervenants, l'absence de publicité tapageuse correspondent bien à l'image du secteur coopératif que nous souhaitons favoriser.

La CABMI,dont le siège est à Pinsaguel, a pris le temps pour nous écouter (notre démarche est quelque peu inhabituelle) étudier nos souhaits (traduction immédiate d'une question non pas en terme de problème mais de solution).
Elle a rencontré les fournisseurs que nous souhaitions, Isolabloc en particulier, a choisi de s'investir dans la formation à de nouveaux produits qu'elle ne connaissait pas, à se plonger dans les recherches pour trouver des solutions à des demandes qui sortent de l'ordinaire. Nous ne l'avions pas rencontré partout et avouons que cela nous plait !
La coopérative a choisi de tenter, avec nous, le pari de la nouveauté. Avec, en objectif, de son côté, le désir de se préparer par ce chantier aux futures exigences de la RT 2020.

C'est pour toutes ces raisons, mais aussi pour le feeling avec l'équipe, que nous les avons retenus comme constructeur. Nous avons longuement travaillé avec eux, par réunions, conversations téléphoniques et échanges de mail, notre projet... jusqu'à la signature du CCMI et le dépôt de la demande du permis en mai 2017.




Précision importante valable pour tout ce récit de notre construction :
- Ce récit à l'ambition de faire de l'information et non de la communication. Dans le premier cas où écrit tout ce que l'on voit, dans le second on ne parle que des aspects positifs.
- Les appréciations que je porte doivent toujours être prises en compte au regard de la date d'écriture. Elles pourront, peut être, être modifiées au cours du projet mais toujours au regard de faits constatés.

Le journaliste que je reste "continue de penser, envers et contre tous, que sans liberté de parler on est moins que rien du tout" ( Cauchemar psychomoteur de Bob Dylan).
Je ne m'en priverai pas, le cas échéant.

Dernière édition par Launaguet le Sam 25/Nov/2017 13:41; édité 3 fois
Partager | Citer |
1
 
Launaguet 
53 msg (31)
Le 01/06/2017 à 11h55
Erreur
Partager | Citer |
0
02 juin 2017
10:01:56

Les plans du rez-de-chaussée

Préparation > Plan de maison
Un coup d'oeil sur le plan des différentes constructions du projet situées au niveau du terrain.

Il se compose de trois parties (A lire, sur l'illustration, depuis le bas du plan jusqu'en haut).
- au nord d'un garage en 55 m2. mitoyen avec les parcelles voisines au nord et à l'est.
- au centre, entre le garage et la maison, se situe le préau couvert et ouvert (28 m2) qui sert aussi de parking pour un véhicule.
- le rez de chaussée de la maison de 78 m2 est la partie de la maison qui sera utilisée en permanence par deux personnes.

La partie habitable est totalement de plain pied avec accessibilité fauteuil roulant pour la porte d'entrée, les baies sur jardin et, bien entendu, toutes les portes intérieures. Une "précaution" pour des retraités qui ont vu les difficultés au quotidien, dans leurs maisons respectives, de leurs parents parvenus au grand âge.

L'entrée donne accès, sur la gauche au cellier, sur la droite au bureau, en face à la pièce à vivre et un placard de dérangement.

Dans la pièce à vivre (largement ouverte au sud et à l'est), se trouve, à gauche, la cuisine et, à droite, l'escalier qui mène à l'étage.

La partie ouest(du sud au nord), est totalement isolée par un lourd mur de refend et comprend une chambre avec dressing ,une salle d'eau et wc. Un bureau clos cet espace.




Le plan détaillé du rez-de-chaussée.

Dernière édition par Launaguet le Sam 25/Nov/2017 13:52; édité 8 fois
Partager | Citer |
0
 
Launaguet 
53 msg (31)
Le 02/06/2017 à 10h04
Erreur


Dernière édition par Launaguet le Ven 02/Juin/2017 10:26; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
02 juin 2017
10:25:05

Les plans du premier étage

Préparation > Plan de maison
Le premier étage est composé de deux chambres, d'une salle d'eau et d'un wc séparé. Les deux chambres donnent sur une terrasse.
La taille de la terrasse, que l'on pourrait trouver importante, résulte en fait de la limitation à 110 mètres carrés de la surface totale de plancher autorisée. Nous sommes à 109 m2. Il fallait donc couvrir une surface équivalence à celle du rez-de-chaussée sans pour autant créer de surface habitable: la terrasse non fermée, couverte ou non, s'est donc imposée.

L'étage est accessible par un escalier qui démarre dans la pièce à vivre du rez-de-chaussée.

Les deux chambres d'amis donnent, par des portes-fenêtres, sur une grande terrasse au sud dont une partie, couverte, fait office de casquette solaire. Les deux baies sont équipées de volets roulants oscillants

Les trois fenêtres au nord (dans salle d'eau, toilettes et dégagement) sont des chassis de petite surface en triple vitrage.



Le plan détaillé du R+1.

Dernière édition par Launaguet le Sam 25/Nov/2017 14:02; édité 4 fois
Partager | Citer |
0
 
02 juin 2017
10:52:15

La vue en coupe

Préparation > Plan de maison
La vue en coupe, présentée ci dessous, permet de bien situer l'ensemble.

En partant de la gauche vers la droite : le garage (en mitoyenneté avec la parcelle voisine), le préau couvert qui fait la liaison, par un toit unique, avec la partie habitable composée d'un RdC et d'un R+1.
Il reste 8 m de jardin jusqu'au mur de clôture de la rue.

Le garage et la maison sont sur un vide sanitaire de 80 cm.



La coupe nord/sud qui montre bien les différentes composantes de la construction.

Dernière édition par Launaguet le Sam 25/Nov/2017 14:07; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
 
02 juin 2017
16:59:57

Les façades

Préparation > Plan de maison
Les quatre façades ont des configurations différentes. Il ne s'agit pas ici de choix esthétiques mais bien de la conséquence d'une étude des fonctions de chaque façade au regard de la course du soleil dont il faut savoir profiter mais aussi des vents dominants dont il faut réussir à se protéger.

Nous parlons, ici, de la saison hivernale où il faut chauffer le bâtiment et éviter qu'il se refroidisse.
On comprend aisément que l'inverse est vrai pour l'été où il faut rafraîchir et ventiler : on se protège alors des apports solaires qui augmenteraient la température intérieure et on essaie de profiter de vents en particulier avec une forte ventilation nocturne.

Nous sommes totalement d'accord avec tous ceux qui pensent qu'il n'y a rien de bien neuf dans ces affirmations. C'est vrai que nous anciens l'avaient compris et que nous essayons (modestement et respectueusement) de traduire, avec les moyens d'aujourd'hui, les résultats de leurs expériences de terrain.



La façade sud est fortement vitrée.



La façade est (soleil levant) est assez peu vitrée.



La façade ouest (soleil couchant) est un peu vitrée.



La façade nord est au minima.

Dernière édition par Launaguet le Sam 25/Nov/2017 14:29; édité 2 fois
Partager | Citer |
0
 
14 personnes
surveillent ce récit
Suivre ce récit

"L'ostal del solelh"

Accueil du projet Sommaire du projet Photos du projet Derniers messages Partager
Launaguet Auteur : Launaguet
Localisation du projet Lieu de la construction :
FROccitanieHaute Garonne Launaguet Voir sur une carte
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Type de travaux : Construction neuve
Type de construction : RDC + étage
Style : Autre
Surface habitable : 109m²
Superficie terrain : 500m²
Informations sur le projet Constructeur du projet :
CABMI
Raccourci internet du récit Raccourci internet

En rapport avec cette page :

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Par qui faire construire sa maison ?
Par qui faire construire sa maison ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Autres récits de construction :

  • maison plain pied 163 m en region toulousaine moe j sala asc
     31  Maison plain-pied 163 m² en région toulousaine [MOE : J. SALA / ASC]
    Mise a jour du 22 avril 2018 Bonjour, Avancement : - 22.04.2018 : reparation du volet roulant de la piscine - 17.09.2017 : piscine / volet roulant ...
    Haute Garonne Par Pegasus31 2556 mess.
  • maison 130m lumineuse
     31  Maison 130m² lumineuse!
    Bonjour, Qui de mieux place que les passionnes d'un forum pour discuter et conseiller sur une construction? personne Nous avons un projet de construction ...
    Haute Garonne Par toulousains31 475 mess.
  • maison au sud de toulouse
     31  Maison au sud de Toulouse
    Bonjour a toutes et a tous, Apres avoir passe des heures et des heures a lire ce forum, il etait grand temps que nous nous y mettions aussi. Nous sommes ...
    Haute Garonne Par piranhan 574 mess.
  • notre villa a blagnac
     31  Notre Villa à Blagnac
    Apres de nombreuses annees en region parisienne nous avons souhaitez faire construire sur notre terrain situe a Blagnac. Les problemes de "mutation" ...
    Blagnac (Haute Garonne) Par SACI 44 mess.
  • construction maison au sud de toulouse
     31  Construction maison au sud de Toulouse
    Bonjour a tous, apres plusieurs renovation de maisons, nous nous lancons dans une nouvelle aventure : construire notre maison A defaut de l'avoir trouve ...
    Haute Garonne Par jessicaherve 1329 mess.
  • maison plain pied a ayguesvives
     31  Maison plain pied à Ayguesvives
    Bonjour a tous Ca y est on se lance dans la construction de notre maison dans le sud de Toulouse a Ayguesvives. Voici quelques informations concernant ...
    Ayguesvives (Haute Garonne) Par marie1401 33 mess.
  • maison a toulouse lardenne j sala
     31  Maison à Toulouse (Lardenne) J.SALA
    Bonjour je me lance voila 6 mois que nous avons trouve un terrain sur Toulouse 909 M2 situe a Lardenne dans un lotissement privatif , puis l'aventure ...
    Toulouse (Haute Garonne) Par op 1940 mess.
Voir